Pour beaucoup d'entre nous, la collection des billets de la Banque de la Réunion commence avec le 5 francs bleu Type 1874. Ce que nous savons moins, c'est que deux petites coupures de 5 francs et de 10 francs ont d'abord été émises par un arrêté autorisant leur émission le 12 septembre 1873. Ces deux billets sont des précurseurs. Attardons-nous sur la plus grosse valeur... Le 10 francs Vert Type 1873 (Réf. Pick #12 ou Kolsky #402) est un billet ne comportant pas de verso. De petites dimensions (134L x 87H mm), il a été créé et imprimé par procédé lithographique en couleur monochrome vert sur un papier crème par le peintre et lithographe Antoine-Louis Roussin à Saint-Denis de la Réunion. 60000 exemplaires sont émis. La coupure ne possède pas de filigrane. Le recto comprend à gauche la souche découpée avec « BANQUE DE LA REUNION » en vertical. A l'intérieur d'un double cadre, une composition florale simple avec trois chérubins alanguis au bas de la vignette. En haut de la coupure, l'intitulé « BANQUE DE LA REUNION » et au centre, la valeur « DIX FRANCS » en grosses lettres capitales sur fond vert. L'article 139 du Code Pénal n'apparaît pas encore. Deux signatures imprimées avec Le Directeur, Bridet et Le Caissier, Bellier-Montrose. Le billet ne comporte pas de numérotation mais seulement un alphabet imprimé en haut du billet au centre. Deux exemplaires seulement sont identifiés à ce jour : B1 et N1. Ce dernier illustre la page 143 du livre de Maurice Kolsky "Les billets des D.O.M-T.O.M" publié en 2006. Ce billet est bien-sûr très rare !


REU_P012_10FRS.jpg