Un billet identique pour deux destinations différentes !

On peut dire que le 20 francs Émile Gentil Type 1946 (1) est un billet qui a voyagé ! Ce dernier a été émis pour l'Afrique Équatoriale Française (A.E.F), puis le billet a traversé l'atlantique pour alimenter les caisses de... Saint-Pierre-et-Miquelon :

20_francs_emile_gentil_1946_aef_pick22.jpg

Ci-dessus : recto du 20 francs Émile Gentil Type 1946 pour l'AEF (Réf. Pick : #22, TBB : #B408 ou Leclerc-Kolsky : #LK533).


20_francs_emile_gentil_1946_spm_pick20.jpg

Ci-dessus : recto du 20 francs Émile Gentil Type 1946 pour Saint-Pierre-et-Miquelon (Réf. Pick : #20, TBB : #B506 ou Kolsky : #K612).



Lorsque l'on observe ces deux billets mis à part leur différence d'état manifeste, on constate qu'ils sont rigoureusement identiques ! Cela peut donc apparaître rapidement un casse-tête pour tout collectionneur désirant identifier les deux références l'une de l'autre, sachant que le billet pour Saint-Pierre-et-Miquelon est très rare et l'autre pas ! Alors, comment faire ?

Jusqu'à présent, nous ne pouvions nous fier qu'aux chiffres des plages d'émissions publiés dans les précédents ouvrages de référence. Seulement, nous avons constaté une très grande discordance de ces données avec les numéros des 10 exemplaires (tous de l'alphabet B.5) que nous avons répertoriés pour le 20 francs Émile Gentil Type 1946 destiné à Saint-Pierre-et-Miquelon :

(*) Non confirmé. Aucune photo disponible pour ce billet !



Les interrogations !

Dans un premier ouvrage daté de 1986 (2), M. Maurice Kolsky indique que les numéros des billets utilisés pour l'émission de Saint-Pierre-et-Miquelon sont : 002 520 001 à 002 550 000 et 019 100 001 à 019 200 000, soit un total de 128 502 billets ! 20 ans plus tard, dans un second ouvrage daté de 2006 (3), les chiffres indiqués par l'auteur sont encore différents et ne correspondent toujours pas aux billets retrouvés : 060 956 001 à 061 145 000, soient un total de 188 999 billets ! Le World Paper Money (4) indique encore d'autres données : 002 509 001 à 002 509 279 et 002 510 001 à 002 531 200, soient 21 377 exemplaires !

Ce n'est qu'en consultant la page du 20 francs Émile Gentil Type 1946 sur le site Banknote Museum que l'on commence enfin à disposer d'un début d'information. La plage de numéros débuterait donc à 010 100 000, ce qui correspond aux 8 billets référencés !

D'autre part, on ne retrouve aucun exemplaire du 20 francs Émile Gentil Type 1946 dans les archives de vente des professionnels (5), à l'exception du B.5 - 010111062, classé logiquement en billet de l'AEF et vendu à 14 € ! Ce flou artistique semble un jeu de hasard pour tous les acteurs du billet de banque qui tentent d'établir une distinction entre la référence « AEF » de la référence « SPM ». On pourrait d'ailleurs pousser à la réflexion ultime et se demander si les 10 exemplaires mentionnés en inventaire sont vraiment des authentiques « Gentils de Saint-Pierre-et-Miquelon » ?

Dans l'espoir de clarifier une situation assez opaque, nous lançons donc un appel à information auprès de toute la communauté des collectionneurs et des professionnels ! En attendant, si vous avez lu cet article jusqu'au bout, nous vous suggérons de jeter un œil aux références suivantes, qui feront sans doute l'objet d'un autre article sur les rares billets émis pour Saint-Pierre-et-Miquelon : 10 francs Colbert Type 1946 et 50 francs Belain d'Esnambuc Type 1946 !




Notes

(1) La version du billet pour l'AEF et Saint-Pierre-et-Miquelon comporte un cartouche avec « Caisse Centrale de la France d'Outre-Mer » ci-dessous :

bandeau_caisse_centrale_de_la_france_outre_mer.jpg

En 1950, le billet sera modifié et surchargé en noir « Saint-Pierre-et-Miquelon » au recto et verso, ainsi qu'en marge haute et basse. Ce 20 francs Émile Gentil Type 1946 modifié n'est pas l'objet de cet article :

bandeau2_spm_caisse_centrale_de_la_france_outre_mer.jpg

(2) « Les billets des D.O.M - T.O.M » par Maurice Kolsky, 240 pages. Éditions L'Auréus, 1986. Cf. page 195, Référence N°612.
(3) « Les billets des D.O.M - T.O.M » par Maurice Kolsky, 282 pages. Seconde édition, 2006. Cf. page 221, Référence N°612.
(4) « Saint Pierre and Miquelon » Standard Catalog of World Paper Money, 1368-1960, 12e édition (page 1046).
(5) Archives consultées : cgb.fr, Heritage Auctions, Spink, Stack's Bowers.


Nos sources

« Les billets de la zone franc » par Roger Leclerc et Maurice Kolsky, 376 pages. Éditions Victor Gadoury, 2000 (épuisé).
« French Equatorial Africa » par Owen W. Linzmayer.
« Bank Note Museum ».
Un grand merci à maqeeli7 pour certaines photos de l'inventaire !



Vous devez être connecté pour lire l'intégralité de l'article.

Connectez-vousEnregistrez-vous