La conquête et la fondation d'un Fezzan français

Au début de la Seconde Guerre mondiale, la Libye fait partie intégrante de l'empire colonial italien. Le pays est découpé en trois principaux territoires dont la région du Fezzan située au sud. Au début de l'année 1942, les troupes du Général Leclerc remontent vers le nord afin de renforcer les forces alliées. Après deux campagnes de guerre décisives, le territoire du Fezzan est occupé par les Forces Françaises Libres (FFL). Un accord, rapidement conclu avec les britanniques, légalise l'occupation française qui installe son administration civile et militaire dès le 11 avril 1943. Mais les problèmes de circulation monétaire ne tardent pas. La Lire italienne, qui est encore la devise officielle, est d'abord refusée par les civils et les militaires en place. La tentation ensuite de rattacher le territoire à l'Algérie coloniale avec l'introduction de billets de la Banque d'Algérie est très vite abandonnée, tout comme l'idée d'une émission de nécessité locale. Comme le temps presse, il est décidé de surcharger des coupures de 5 francs Type 1934 prélevées sur un stock de billets prévu pour l'Afrique Occidentale Française (AOF) et finalement reporté à l'actif comptable de la Caisse Centrale de la France Libre (CCFL).


5 francs Type 1934 surchargé « Fezzan » (1943)

Seulement 200000 billets de l'AOF (sur les 480350 exemplaires émis) auraient été surchargés. Cette surcharge se présente sous la forme d'un simple rectangle contenant les lettres « R » et « F » (pour République Française) et au dessous le nom du territoire « FEZZAN » en lettre capitales. L'aspect de cette surcharge est très particulier car celle-ci est apposée à la main à l'aide d'un tampon en caoutchouc à l'encre noir grasse dite Lynotypie. Mais cette technique ne permet pas un marquage parfait et régulier du cachet. Les exemplaires parfaitement identifiés comportent tous un contour irrégulier et l'empreinte générale est plus ou moins régulière. Le cachet doit avoir une taille de 53 x 45 mm. Les lettres doivent mesurer entre 12 et 14 mm de hauteur. Ci-dessous, l'exemplaire ayant appartenu à M. Maurice Kolsky et dont l'origine incontestable est en partie affichée au verso... Un billet de 5 francs Type 1934 surchargé « FEZZAN » en 1943 (1) au pedigree exceptionnel !

LK514_5F_1938_D4892_085.jpg

LK514_5F_1938_D4892_085v.jpg


L'inventaire Numizon

Le tableau que nous présentons ci-dessous n'est pas gravé dans le marbre et comporte encore 7 billets que nous n'avons pas réussi à authentifier comme « VRAI » ou « FAUX ». Nous l'indiquons par le sigle « ANC » (Authenticité Non Confirmée) » lorsque le cas se présente. Si vous avez la chance de posséder ce billet rare et que vous constatez que nous l'avons classé comme étant un « FAUX »... ou un « VRAI », vous pouvez bien-sûr nous joindre afin que nous fassions ensemble une expertise précise et complète de votre billet et corriger éventuellement son statut !

Tous les billets de notre pointage sont datés du « 10-3-1938 ». Nous comptabilisons actuellement un total de 38 billets de 5 francs Type 1934 surchargé « FEZZAN » (1943) et répartis comme suit :

  • 20 exemplaires répertoriés comme « VRAI »,
  • 7 exemplaires « ANC » (Authenticité Non Confirmée),
  • 11 exemplaires répertoriés comme « FAUX ».

SérieNuméroÉtat/GradePrix vuStatutCommentaire
V.4250697F-FAUXBillet comportant une fausse surcharge réalisée à partir du billet de la collection Ruth W. Hill ! Archives rbcurrency.
G.4591446G-FAUXBillet comportant une fausse surcharge réalisée à partir du billet de la collection Ruth W. Hill ! Actuellement en vente sur ebay en mai 2020 (billet à l'origine de cet article).
K.4669402VFPrix de départ : 150£FAUXVu en photo dans le Banknote Book de la Lybie. Billet invendu chez Spink, Auction #14008 (Lot #1041) d'avril 2014.
L.4718679PMG 40 Extremely Fine-VRAIVu sur le compte Instagram de rbcurrency en mars 2020.
J.4719765--VRAIBillet en photo dans la 6e édition du WPM.
L.4719199EF+250$VRAIPedigree. Ex-collection George Thomas.
G.4775935--FAUXBillet comportant une fausse surcharge réalisée à partir du billet de la collection Ruth W. Hill !
S.4794261XF700$VRAIVu en vente sur ebay France en 2017 (Lynk Diffusion).
S.4796137Fine290€ANCBillet vendu chez Christoph Gärtner, Auction #32 (Lot #37457) en 2015.
B.4801415VF2200$VRAIVSO N°16 d'Albuquerque de mai 1989 (Lot #177).
C.4892499--VRAIExemplaire vu dans l'article de Numismatique & Change N°158, page 32.
C.4892776-250€VRAIBillet vu sur le salon de l'AFEP de 2020. Pas de photo.
D.4892080--VRAIPedigree. Collection Éric Martin.
D.4892085VF-VRAIPedigree. Ex-collection Maurice Kolsky.
D.4892407--VRAIBillet mentionné par Éric Martin dans le Bulletin Numismatique de 2009.
D.4892922VF/EF-VRAIBillet de la vente Gadoury de 1987, Lot #59.
D.4892924--VRAIBillet en photo dans le catalogue « World War Military Currency » de F. Schwan et J. Boling, 1980, page 30.
D.4892929PCGS 45PPQ Extemely Fine2585$VRAIHeritage Auctions, septembre 2014 (lot #26578), acheté par la collectionneuse Ruth Hill. Puis revendu 960$ chez Heritage Auctions, en janvier 2019 (lot #28717).
D.4892961VF500£VRAISpink, Auction #17009 (Lot #2133) de septembre 2017.
D.4892975PCGS 45 Extemely Fine780$VRAIHeritage Auctions, septembre 2019 (lot #28481).
D.4892977VF+300€VRAICatalogue Maison Platt de septembre 2003 (lot #2041).
D.4892989--VRAIBillet issu des archives de M. Jean-Luc Aubert.
R.4893081VF/XF?-VRAICollection privée.
P.4893923XF?-VRAIBillet illustrant le site d'Éric Martin.
P.4893985VF+500€VRAIcgb.fr, Internet Auction Billets avril 2017 (lot #4120232).
N.4894877VG/F-ANCBillet issu des archives de M. Jean-Luc Aubert.
N.4894989G/VGPrix de départ à 30€ ! Résultat non connu.ANCBillet vu en vente sur interenchères en février 2019 (lot #233).
Z.4909852aUNC-FAUXCollection privée.
J.4979184--ANCCollection privée.
Y.4999009--ANCBillet issu des archives de M. Jean-Luc Aubert. Le billet semble authentique.
L.5323264XF381€FAUXCatalogue Vannier N°17 d'avril 1983 (Lot #1300).
D.5350470VF+305€ANCCatalogue Maison Platt de septembre 2001 (lot #1791). Le billet semble authentique !
T.5351102VF305€ANCCatalogue Maison Platt de février 2000 (lot #1580). Le billet semble authentique !
N.5557175VF-FAUXDéjà proposé sur ebay en 2012 ! Vu dans la vente Spink, Auction 20108 d'avril 2020 (lot #149). Billet non retrouvé dans la vente ! Retiré ?
V.5585501XFPrix de départ à 240£FAUXBillet vu en vente chez DNW en octobre 2016.
G.5802662VF150€FAUXBillet vu en vente sur ebay France en décembre 2018.
F.5980546XF358€FAUXVente Rosenberg de mars 2000 (lot #447).
S.6000013VF+360€FAUXBillet vendu chez Christoph Gärtner, Auction #37 (Lot #1169) de juin 2017.

Les séries 4892 et 4893 sont validées avec certitude pour les billets authentiques. Les trois billets des séries L.4718 et J.4719 sont également authentiques dont l'exemplaire L.4719 de collection George Thomas ! Les 7 billets des séries S.4796-137, N.4894-877, N.4894-989, J.4979-184, Y.4999-009, D.5350-470 et T.5351-102 restent encore à confirmer. Les deux derniers exemplaires de cette liste ont été proposés par la Maison Platt en vente à prix marqués en 2001 et 2004. Bien que les numéros ne correspondent pas aux séries de références, ces deux exemplaires nous semblent pourtant authentiques.



Une actualité brûlante

L'actualité du billet de banque nous oblige finalement à publier le résultat de nos recherches (2) plus prématurément que prévu, afin d'avertir les collectionneurs des récentes tentatives d'arnaques de plus en plus fréquentes sur ce billet.

Au début de la dernière semaine d'avril, nous avons trouvé une vente d'un probable faux 5 francs Fezzan dont le subterfuge utilisé n'est pas inédit mais assez astucieux. Encore une fois, l'annonce incriminée concerne de nouveau un vendeur anglais connu sous le pseudo « citygroundhero-6 », dont nous avons déjà signalés à deux reprises des faux billets proposés aux enchères (3). L'exemplaire actuellement en vente est numéroté « G.4591-446 » et mentionné en état VG (ou Beau en français) par le vendeur... Le procédé reste assez classique : on prend un billet usagé acquis pour quelques euros pour ensuite le transformer en billet rare. Sachez pour information, que tous les billets authentiques sont presque toujours en bon état !

Et cette fois, le billet en vente semble également authentique. Seulement, tout semble trop parfait. Et puis comme le doute subsiste avec la série qui ne correspond pas aux séries de référence, nous décidons de comparer la photo du billet à ceux que nous avons déjà en archives.

Le premier exemplaire que nous positionnons à côté du billet douteux est le billet de la prestigieuse collection de Ruth W. Hill vendu par Heritage Auctions en janvier 2019. Pourquoi particulièrement ce billet ? Parce que la qualité des photos proposées par la maison de vente Heritage Auctions n'est plus à démontrer. Et c'est là qu'intervient notre arnaqueur... Notre montage ci-dessous vous aidera à mieux comprendre le subterfuge utilisé pour tromper d'éventuels acquéreurs ; sur la gauche, le probable faux billet et à droite un zoom sur la surcharge du vrai billet « D.4892-929 » de l'ex-collection Ruth W. Hill.

FAUX_FEZ_5F_G4591_446_compare.jpg


Le subterfuge démasqué...

Que remarquez-vous ? Vraiment, vous ne voyez pas ? Et bien, la surcharge est identique sur les deux billets avec par exemple la même petite tache noire sous le « R ». Explications : la qualité des visuels d'Heritage Auctions et la possibilité de pouvoir zoomer sur un billet afin d'observer certains détails avec plus d'attention est très appréciable. Ce service devient ici un inconvénient majeur qui tend à inciter à des actes de malveillance, puisque notre arnaqueur a la possibilité d'isoler plus facilement le tampon du vrai billet, sans doute en le détourant dans Photoshop (4) avec un peu de travail pour reconstituer l'angle inférieur gauche (5). La suite du processus reste un mystère mais la plupart du temps, un billet tout à fait commun est fixé avec précaution sur un gabarit de format A4 suivi d'une impression laser en haute définition avec la fausse surcharge numérique apposée dessus... Et le tour est joué !

Deux autres faux ont été identifié par le passé avec la « surcharge Ruth Hill » : l'exemplaire « G.4775-935 » et l'exemplaire « V.4250-697 » en photo ci-dessous. Vous remarquerez que l'angle gauche, manquant sur le cachet original, a été rebouché par un simple trait vertical. Ah, le métier de la contrefaçon de billets de banque est très difficile et n'est pas à la porté du premier imbécile venu !

FAUX_FEZ_5F_V4250_697_HILL_STAMP.jpg


Conclusion

Nous n'avons pas pu empêcher la vente du billet sur ebay, mais nous aimons croire qu'il reste encore un peu de répit ou l'espoir de voir un jour toutes ces arnaques disparaître, car la surcharge du 5 francs Fezzan, malgré son aspect rudimentaire, est beaucoup plus difficile à reproduire qu'il n'y paraît... Seulement, à force de voir fleurir ce genre de fraudes répétées qui abusent même certaines grandes maisons de ventes, le risque est réel de détourner et d'éloigner définitivement les collectionneurs attirés initialement par l'acquisition de ce billet. Nous avons malheureusement un précédent avec les billets français de l'expédition de Suez dont les ventes se sont progressivement effondrées (6). Comme nous ne pouvons pas nous appuyer sur ebay et les autres sites de vente en ligne pour lutter contre ce phénomène rampant, notre seule arme reste encore la communication... et chemin faisant, nous finirons par gagner !


Nos sources

« Territoire du Fezzan », article wikipédia.
« Les billets africains de la zone franc » par Roger Leclerc et Maurice Kolsky, Éditions Gadoury 2000 (épuisé).
« Les billets de l'AOF » site web d'Éric Martin.
« The Banknote Book: Libya » par Owen W. Linzmeyer. (7)
« 100 francs Fezzan ou faisan 100% » par Éric Martin. Bulletin Numismatique cgb.fr N°58 de 2009, pages 24-25.
« Un coup de tampon qui rapporte » par Michel Prieur. Bulletin Numismatique cgb.fr N°109 de 2012, page 31.
« Collectionneurs, Attention ! » par l'AFEP. Numismatique et Change N°158, page 32.



Notes :

(1) les références catalogues connues pour ce billet : The Banknote Book (TBB) : #B021, Leclerc-Kolsky : #514, Schwan-Boling : #1151, Aubert : #101 et Pick : #M9.
(2) Nos recherches en cours portent sur les trois coupures de 5 francs, 25 francs, 100 francs et 1000 francs.
(3) Article du 2 avril 2020 : 100 francs sur 20 Piastres Type 1939 et article du 22 novembre 2019 : Fausse surcharge sur 20 francs Djibouti Type Paon I.
(4) Procédure réalisée en moins de 20 mn par l'auteur de cet article !
(5) Certains faux billets rencontrés par le passé comportent la surcharge dite « Ruth Hill » avec le coin gauche manquant et ont donc été très faciles à confondre !
(6) Un prochain article est en cours d'écriture sur ce sujet.
(7) Le billet en photo (K.4669-402) est malheureusement faux. Nous allons prévenir M. Owen W. Linzmeyer et lui proposer notre exemplaire !



Tous nos remerciements à Jean-Luc Aubert et Curt Banspach (rbcurrency) pour nous avoir envoyé leurs archives personnelles.



Vous devez être connecté pour lire l'intégralité de l'article.

Connectez-vousEnregistrez-vous