Le Second empire colonial

Depuis la fin du XVIIIe siècle, l'espace colonial français est en déclin. La France perd successivement d'importants territoires, dont la Louisiane en 1803 et Saint-Domingue (Haïti) en 1804. Il faut attendre le Second Empire pour voir cette expansion coloniale reprendre un second souffle puis une ascension fulgurante. D'abord sous l'impulsion de Napoléon III et de son ministre de la Marine et des Colonies, puis avec le « colonisateur » Louis Faidherbe, les territoires français d'outre-mer triplent de surface entre 1852 et 1870 ! Le Second espace colonial français est né (1).

carte_espace_colonie.jpg

L'Afrique-Occidentale française (A.O.F.) en constitue la principale zone géographique, soit environ sept fois la taille de la métropole. Son chef-lieu est Saint-Louis (Sénégal) jusqu'en 1902, puis Dakar (Sénégal). Cette vaste région administrée par la France regroupe les territoires de la Mauritanie, le Sénégal, le Soudan français (Mali), la Guinée, la Côte d'Ivoire, le Niger, la Haute-Volta (Burkina Faso), le Togo et le Dahomey (devenu le Bénin).

Les billets de l'Afrique Occidentale Française vont circuler dans cette immense région appelée « zone franc » durant plus d'un siècle. Les 71 billets qui illustrent le catalogue Numizon couvrent la période comprise entre 1853 et 1960, soit jusqu'à la décolonisation et les accords d'Évian du 18 mars 1962, qui marquent la fin de la souveraineté française en Afrique (hors Djibouti).


Un siècle de billets magnifiques

Les billets de l'Afrique occidentale française sont sans doute parmi les plus beaux billets du monde. Une des raisons de ce succès tient en partie au fait que les artistes français qui ont collaboré à la fabrication de ces billets ont bénéficié d'une liberté créative plus importante que pour les coupures métropolitaines. Moins de surveillance, moins de contraintes, plus d'exotisme sans doute. Et l'artiste français Henri Bellery-Desfontaines en est un parfait exemple avec sa formidable série homogène de six billets de style « Art Nouveau », conçus pour les cinq villes de Dakar, Saint-Louis, Conakry, Grand-Bassam et Porto-Novo...


Les pépites du catalogue

Ce catalogue commence par les rarissimes billets de la Banque du Sénégal fondée à Saint-Louis par un décret de décembre 1853. Parmi ces billets, le 500 francs Type 1874 dont nous avons l'immense plaisir de vous présenter le seul exemplaire connu en billet émis ! Cette magnifique coupure est une création datant de 1827 par Jacques-Jean Barre pour le compte de deux banques privées coloniales (2). Remarquez que la numérotation du billet est encore manuscrite.

500F_1874_ANNULE_A_734.jpg

500F_1874_ANNULE_A_734v.jpg

La deuxième pépite de ce catalogue concerne un très rare billet de la Banque de l'Afrique Occidentale (BAO) avec le seul exemplaire connu du 100 francs Type 1905 pour la ville de Saint-Louis (Sénégal).

FWA_P11F_100FRS.jpg

FWA_P11F_100FRSv.jpg

A présent, il ne vous reste plus que... 69 billets du catalogue de l'Afrique occidentale française à découvrir ! Bonne visite...




Références