Le pays des « deux mers »

Le royaume de Bahreïn (en arabe : البحرين, al-baḥrayn ou littéralement « les deux mers ») est un petit pays insulaire situé à l'est de l'Arabie saoudite. Ce territoire était initialement constitué de trente-trois îles plates et arides, mais un programme de développement intensif visant à créer de nouvelles terres habitables sur la mer, modifie en permanence la topographie du pays ! L'essentiel du territoire est constitué par l'île de Bahreïn. Celle-ci est reliée à l'Arabie saoudite par la chaussée du roi Fahd constituant un cordon terrestre avec le continent.

En 628, Bahreïn devient l'un des premiers pays musulmans. Après une période de domination par les Arabes, le pays est occupé par les Portugais en 1521, avant d'être conquis par les perses en 1602. En 1783, la tribu arabe Bani Utbah, venue du centre de la péninsule Arabique, s'empare de l'île et le pays est depuis dirigé par la famille royale Al Khalifa. À la fin des années 1800, Bahreïn devient un protectorat britannique. La découverte de gisements de pétrole en 1932 sur la côte ouest du golfe, bouleverse complètement l'économie de Bahreïn. Puis les anglais quittent enfin la région à la fin des années 60. En 1971, Bahreïn déclare son indépendance et se constitue en royaume monarchique sous l'impulsion de l'émir Hamad ben Issa Al Khalifa qui devient le roi en 2002 (1).



Les émissions de Bahreïn

Les premiers billets sont émis entre 1965 et 1967 par le Bahrain Currency Board (BCB) avec un billet de 100 fils Type 1964, puis 1/4, 1/2, 1, 5 et 10 dinars. Tous ces billets comportent un recto identique avec les armoiries de Bahreïn à droite, deux boutres échoués sur une plage et un autre bateau en mer à gauche. Ces billets, ainsi que toutes les émissions suivantes, ne comportent qu'une seule et même signature du Scheikh Khalifa bin Sulman al Khalifa.

Entre 1978 et 1979, l'agence Monétaire de Bahreïn (Bahrain Monetary Agency) propose une seconde émission avec 6 billets de 1/2, 1, 5, 10 et 20 dinars. Ceux-ci sont beaucoup plus colorés et comportent de nouveaux signes de sécurité. Le bouclier des armoiries au recto est mis en avant et imprimé en brun, rouge vif, rouge foncé, bleu et vert pour permettre de distinguer les différentes valeurs.

Entre 1993 et 1998, les troisième et quatrième séries sont assez similaires mais sont illustrées par des monuments emblématiques du pays et deux scènes de vie locales avec un boutre naviguant en mer et un tisserand aveugle du centre d'artisanat du village de Bani Jamra. Il faut attendre 2001 pour voir apparaître le portrait du futur roi, le Scheikh Hamad bin Issa al Khalifa sur le 20 dinars Type 2001. En 2016, La Banque Centrale de Bahrain (Central Bank of Bahrain) devient le nouvel et actuel institut monétaire...




Notes

(1) Bahreïn, wikipedia.


Nos sources