ceres_150x150.png

Parmi les nombreuses merveilles produites par la Banque de France entre 1800 et 2000, il y a des billets qui ont connu un destin plus atypique que d'autres. C'est le cas de la coupure dont je vais vous parler aujourd'hui, le 1000 francs Type 1893 Chazal « non émis » (1). Nous sommes en pleine guerre franco-allemande de 1870. Dans le chaos de l'histoire, la Banque de France, qui souhaite garder en permanence une longueur d'avance sur les faussaires, prend la décision de concevoir un nouveau billet de forte valeur et comportant les toutes dernières techniques de fabrication et de sécurisation. C'est le peintre Camille Chazal (1825-1875) qui est désigné pour travailler sur le projet. Mais l'artiste est en fin de vie et disparaît en 1875. Ses travaux sont repris en 1892 par Georges Duval (1847-1919) qui complète le recto d'un fond de sécurité rose. Le billet doit normalement remplacer le 1000 francs Type 1889 Bleu et rose (Réf. Pick: #67 or Fayette-Dessal: #F.36). L'émission est autorisée le 9 février 1893 pour la fabrication de 300 alphabets (1 à 299). Mais la fabrication est finalement arrêtée et le billet est mis en réserve... Un autre billet qui restera également non émis, le 1000 francs Type 1897 Flameng (Réf. Pick: #NA or Fayette-Dessal: #NE.1897.01), lui fait déjà de l'ombre et annonce surtout un bouleversement radical des techniques d'impression : la quadrichromie !


La seconde vie du 1000 francs Type 1893 !

Il faut faire un petit détour par la Sarre pour retrouver une deuxième version de ce billet. Entre 1920 et 1930, la France occupe et administre le territoire autonome du bassin de la Sarre, afin de contrôler et d'exploiter les mines de charbon en compensation financière des dommages de la Première Guerre mondiale. Une série de sept billets est préparée mais seulement deux billets sont émis : un billet de 50 centimes (Pick : P.SAAR #01 or Fayette-Dessal: #VF.50) et un billet de 1 franc (Pick : P.SAAR #02 or Fayette-Dessal: #VF.51). Les cinq autres coupures de 5, 10, 50, 100 et 1000 francs ne sont pas émises et restent à l'état d'épreuve. Le billet de 1000 francs Type 1920 Mines Domaniales de la Sarre reprend à l'identique le recto et le verso du 1000 francs Type 1893, mais avec des dominantes différentes de couleurs marron et vert pistache.

1000F_Mines_1920a.jpg

1000F_Mines_1920r.jpg


Ce 1000 francs est apparu pour la première fois à la vente en 2011 dans un catalogue de la maison Worbes de Berlin. Est-ce la même coupure, en tout cas Worbes propose toujours un exemplaire de cette épreuve sur son site internet au prix de... 25000 euros ! Avis aux amateurs. Nous ne connaissons actuellement que deux exemplaires de ce billet : celui en photo ci-dessus, en collection privée, et celui en vente chez Worbes. Pour information, il semble, selon Worbes que la Banque de France ne possède aucun exemplaire de cette épreuve dans ses archives !


La troisième vie du 1000 francs Type 1893 !

Nous terminons ce voyage à l'autre bout du monde... Madagascar ! C'est sur cette île de l'Océan indien que nous retrouvons le 1000 francs Type 1893, cette fois adapté pour une émission d'un 1000 francs Type 1926 Madagascar (Réf. Pick: #42 ou Kolsky: #815). Le billet est de grandes dimensions : 225 x 130 mm, mais semble plus petit que son «ancêtre » de 25mm en longueur ! Le filigrane de gauche comporte un profil de Cérès et le filigrane de droite, un profil de Mercure. Le billet est imprimé en polychromie avec une dominante rose pour le fond de sécurité. On trouve deux signatures avec Le Contrôleur Général, André Dejouany et le Directeur Général, Henri Saurin. Ci-dessous, une épreuve recto/verso sur papier fiduciaire grandes marges, signée mais non filigranée et collée sur papier cartonné à fenêtre (2).

1000F_MDG_EPREUVE_1926a.jpg

1000F_Mines_1920r.jpg



dragon.png

Le billet émis en coursable est très rare. Quelques exemplaires connus : M.1-242, V.1-423, U.2-265, V.2-105, V.3-011, S.4-043, V.4-985 et Y.4-130 (ce dernier billet s'est vendu à 9260 euros sans les frais, lors de la Live Auction Billets de juillet 2019 chez cgb.fr, lot #4310366).

Une épreuve uniface du recto est également connue non filigranée, non signée, numérotée O.000 - 000, slabée PCGS 53 About UNC EPQ et approuvée au verso «modèle accepté » avec une signature.


Conclusion

Le 1000 francs Type 1893 aura finalement traversé les frontières et les continents sur plusieurs époques clés de notre histoire... Et tel un caméléon, il se sera offert à plusieurs banques d'émissions pour le plus grand bonheur des collectionneurs !


(1) Nous n'avons malheureusement pas encore de photos recto et verso de qualité du billet de 1000 francs Type 1898, mais vous pouvez en voir une épreuve définitive et une description détaillée de celle-ci en pages 180 et 181 du Livre de Claude Fayette : « Les billets de la Banque de France et du Trésor, 1800-2002 », édition de 2007.

(2) Pour des raisons de lisibilité, les épreuves ont été recadrées. Celles-ci sont issues de la Live Auction Billets de mai 2017 chez cgb.fr (lot #4130097).