En complément à la mise en catalogue récente des billets du Canada, voici la présentation de deux chromos illustrés par des vignettes de ce pays.

Les chromos publicitaires sont l’ancêtre des images que nous trouvions jadis dans les tablettes de chocolat. Cependant, outre le chocolat, ils pouvaient aussi accompagner la chicorée, les biscuits… ou bien être donnés aux clients de certains commerces. Il en existe des multitudes (certainement plusieurs milliers), avec des thématiques extrêmement variées, mais je n’en connais que 73 types concernant directement le billet de banque, 72 types appartenant à 5 séries spécifiquement dédiées au papier-monnaie, et un type appartenant à une série de la marque Liebig dédiée plus largement à « l’argent à différentes époques ». La reproduction des vignettes, en dehors de deux exceptions, est parfaitement conforme à l’original, et s’accompagne d’au moins un personnage et de divers éléments contemporains, voire d’une scénette permettant d’imaginer le contexte dans lequel était utilisé le billet.

Il semble évident que l’idée de ce support publicitaire soit française, la très grosse majorité des chromos concernant des produits ou des commerces hexagonaux, même si, beaucoup plus rarement, ils ont également été utilisés dans quelques pays limitrophes (Belgique, Italie, Allemagne) et en Algérie.

L’autre argument est la sur-représentation du papier-monnaie français dans les illustrations, avec 19 types sur 73, dont une série entièrement consacrée aux assignats.

Enfin, des annotations sur des chromos de ma collection permettent d’affirmer qu’ils ont été distribués au moins de 1880 à 1924. L’intérêt est majeur pour le collectionneur de billets de banque puisque les vignettes représentées couvrent, comme indiqué précédemment, la période des assignats, mais représentent aussi des billets du monde émis entre 1863 à 1906 et dont certains sont à l’heure actuelle des extrêmes raretés.

Concernant le Canada, le premier chromo (N°S4/6 du catalogue que je suis en train de leur consacrer) fait partie d’une série intitulée « Le papier monnaie dans les divers pays », qui est certainement une des plus tardives (ca. 1906-1924) mais aussi l’une des plus rares car utilisée par très peu de marques. Il s’agit ici d’un exemplaire édité par la Maison C. BERIOT à Lille, illustré d’un 1$ du Dominion of Canada, daté du 31/3/1898 (Pick. #24Aa : série F, sign. à dte : Courtney), et placé au-dessus d’une scène se déroulant dans un « magasin de la Cie d’Hudson », « où les trappeurs échangent leurs fourrures contre tous les objets qui leur sont utiles ». Dimensions : 71L x 105H mm.

1$_DOC.jpg

Le deuxième chromo (N°S2/18 du catalogue), beaucoup plus largement diffusé et donc beaucoup plus facile à se procurer, est le plus intéressant « numismatiquement parlant ». Il appartient à une série que j’appelle la série « Billets & enveloppes timbrées du monde – civils » car, toujours, le billet recouvre des enveloppes postées dans le même pays et est accosté d’un personnage typique issu de la société civile (par opposition à une série où ce sont des militaires). Le personnage est ici un « coureur des bois », à droite d’un 5$ de la Mechanics Bank de Montréal daté du 1/5/1872, signé du caissier J.H. Menzies et du président C.J. Brydges, et surchargé « BEAUHARNOIS » (PS. #1864d). Le numéro n’est pas visible mais la reproduction est si fidèle qu’on lit même la mention « Canada Bank Note Printing Tint » de l’imprimeur ! Dimensions : 80L x 59H mm.

chromo_5$_mehanics_bank.jpg

Cette banque fit faillite en 1879 mais avait émis en 1872 des coupures de 4, 5 et 10$. Malgré une cote modérée, le 5$ dont il est ici question, me semble très rare puisque je n’ai retrouvé trace que de quelques exemplaires :

  1. Série A #17421 surchargé lettre « A » encerclée (voir le billet),
  2. Série A #18294 surchargé lettre « A » probable (voir le billet),
  3. Série A #28429 surchargé ? (voir le billet),
  4. Série A #26238 surchargé lettre « A » encerclée (voir le billet),
  5. Série A #28100 surchargé lettre « A » (illustre le catalogue WPMS),
  6. Série A #29311 surchargé lettre « B » (voir le billet),
  7. Série A #50663 surchargé « ALEXANDRIA » (voir le billet),
  8. Série A #51321 surchargé « ALEXANDRIA » (voir le billet).

En l’état, ce chromo est donc la seule illustration disponible d’un 5 $ de la Mechanics Bank surchargé « BEAUHARNOIS » !

Je remercie par avance les collectionneurs canadiens pour leurs précisions et corrections et j’espère que tous ensemble, nous nous prendrons à rêver que le billet original puisse encore dormir dans des cartons d’archives...


Commentaire Numizon

Concernant le billet de 5 Dollars Type 1872, le catalogue Charlton précise en page 235 l'information suivante : « un registre des billets émis de cette banque (Mechanics Bank) a été publié dans le Canadian Paper Money Society Registry (2016). Les chiffres ci-dessous ont été enregistrés pour toutes les variétés combinées et les billets connus dans les collections institutionnelles sont indiqués entre parenthèses :

  • 4 Dollars Type 1872 : 64 exemplaires 53+(11),
  • 5 Dollars Type 1872 : 60 exemplaires 53+(7),
  • 10 Dollars Type 1872 : 7 exemplaires 5+(2).

Les billets de cette banque sont rares dans tous les états de qualité ; ils sont déjà très rares en état « TB » et encore plus dans les états supérieurs. Les billets de 4 Dollars et surtout de 5 Dollars surchargés "BEAUHARNOIS" sont parfois disponibles à l'achat, mais les billets surchargés "ALEXANDRIA" sont très rarement proposés à la vente ».



Ci-dessous, par comparaison, le billet de 1 Dollar Type 1898 illustrant la fiche catalogue Numizon et le dessin du billet de la chromo N°S4/6 !

CAN_P024_1CAD.jpg

1$_DOC_cover.jpg

Vous devez être connecté pour lire l'intégralité de l'article.

Connectez-vousEnregistrez-vous