Il est extrêmement complexe de retracer le parcours de vie d'un billet de banque, entre les premiers instants de sa conception jusqu'à son arrivée dans un portefeuille, puis sa destruction probable à la fin... ou par chance conservé dans le classeur d'un collectionneur ! Un peu à la manière d'un archéologue qui doit recomposer le puzzle d'une histoire avec les objets qu'il a découvert, les documents (1) présentés factuellement dans cet article sont des fragments inédits qui témoignent d'un long processus créatif et nous éclairent l'espace d'un instant, sur la genèse d'un billet de banque et la relation entre son concepteur et son commanditaire.



Pas de trêve des créateurs...

Fin décembre 1937, entre Noël et le Jour de l'an, deux courriers sont adressés par la Banque de France à l'artiste Lucien Jonas (1880-1947) qui travaille à la conception d'un nouveau billet pour la Banque de l'Indochine. Il s'agit sans nul doute du projet pour le 1000 francs Type 1938 ci-dessous (2) dont la maquette définitive est adoptée et approuvée le 21 avril 1938 et la mise en circulation en 1940.

1000F_1938_Noumea_specimen_a.jpg

1000F_1938_Noumea_specimen_r.jpg


Premier courrier du 24 décembre 1937

courrier_241237_lettre_bdf.jpg

À la lecture de cette courte missive, on peut d'abord constater avec étonnement que le choix de la valeur faciale du billet ne semble pas avoir été totalement arrêtée, bien que l'on soit à seulement quatre mois de l'approbation finale du projet. Ce dernier a été demandé initialement par la Banque d'Indochine, une banque privée, mais c'est bien la Banque de France qui est l'interlocutrice privilégiée de Jonas (3). Enfin, on apprend que le billet aurait pu comporter un filigrane de Mercure coiffé de son casque ailé avec les deux épreuves photographiques jointes au courrier par l'Ingénieur-Directeur de la fabrication des billets et sans doute adressées à Jonas pour consultation. Le filigrane finalement retenu pour le 1000 francs Type 1938 sera le portrait d'une jeune indigène vu de face...

mercure_filigrane_cover.jpg


Deuxième courrier du 30 décembre 1937

courrier_301237_lettre_bdf.jpg

À la lecture de cette deuxième lettre, on obtient la confirmation qu'il s'agit bien du projet de billet de 1000 francs Type 1938 « INDOCHINE ». L'auteur du document y joint les informations techniques nécessaires au repérage de la numérotation, de l'alphabet et de la date. On comprend à ce stade, que Jonas en est rendu à un projet très avancé et que l'incorporation des différents détails du billet a déjà commencé.

courrier_301237_infos_chiffres.jpg


Lucien Jonas, le précurseur de l'Art postal ?

Pour conclure, nous ne pouvons pas résister au plaisir de vous montrer l'enveloppe datée du 24 décembre 1937... Celle-ci, sans doute restée posée sur la table de l'atelier de l'artiste, est devenu une palette improvisée d'essais de couleurs qui ont certainement continué d'exister dans la composition finale de ce magnifique billet...

courrier_241237a.jpg

courrier_241237r.jpg


Les différents Types d'émissions connues

Le 1000 francs Type 1938, comme de nombreuses autres coupures de la BIC, a été décliné et personnalisé pour circuler dans la quasi totalité des territoires coloniaux. Afin de vous permettre d'identifier plus rapidement ce billet, nous avons répertorié toutes les versions connues et émises par la Banque de l'Indochine. En voici la liste détaillée avec les différentes spécificités :

1) Nouvelle-Calédonie

1000 francs surchargé « NOUMÉA » en noir avec les valeurs « 1000 » et l'institut émetteur « BANQUE DE L'INDOCHINE » en bleu foncé (Références catalogues : The Banknote Book #B317, Pick : #43, Kolsky-Muszynski : #418).

variante_Noumea_1000F_1938.jpg


2) Polynésie française

1000 francs surchargé « PAPEETE » en noir avec les valeurs « 1000 » et l'institut émetteur « BANQUE DE L'INDOCHINE » en rouge. Ce billet est le seul de la série avec la valeur en lettres « MILLE FRANCS » imprimée en bleu ! (Références catalogues : The Banknote Book #B312, Pick : #15, Kolsky-Muszynski : #516).

variante_Papeete_1000F_1938.jpg


3) Côte Française des Somalis

  • 1000 francs surchargé « DJIBOUTI » en noir avec les valeurs « 1000 » en marron et l'institut émetteur « BANQUE DE L'INDOCHINE » en bleu. La valeur « 1000 » en arabe et en langue locale est imprimée en rouge sous le chiffre initial. (Références catalogues : The Banknote Book #B115, Pick : #10, Kolsky-Muszynski : #617).
variante1_Djibouti_1000F_1938.jpg

  • 1000 francs « à-plats rouges » surchargé « DJIBOUTI » en rouge avec les valeurs « 1000 » et l'institut émetteur « BANQUE DE L'INDOCHINE » en jaune sur un fond rouge ! La valeur « 1000 » en arabe et en langue locale est imprimée en rouge sous le chiffre initial. (Références catalogues : The Banknote Book #B116, Pick : #10A, Kolsky-Muszynski : #618).
variante2_Djibouti_1000F_1938.jpg


4) Nouvelles-Hébrides

  • Premier type : 1000 francs surchargé « NOUMÉA » en noir avec les valeurs « 1000 » et l'institut émetteur « BANQUE DE L'INDOCHINE » en bleu foncé et le billet est surchargé d'un ovale comportant un paysage polynésien et la mention en rouge « NOUVELLES HÉBRIDES - FRANCE LIBRE » (Références catalogues : The Banknote Book #B210a, Pick : #14A, Kolsky-Muszynski : #705). Voir la fiche détaillée du billet dans le catalogue Numizon.
NHE_P14A_1000F.jpg

  • Deuxième type : 1000 francs surchargé « NOUMÉA » en noir avec les valeurs « 1000 » et l'institut émetteur « BANQUE DE L'INDOCHINE » en bleu foncé et le billet est surchargé en horizontal recto-verso de la mention en rouge « NOUVELLES HÉBRIDES » (Références catalogues : The Banknote Book #B210b, Pick : #15, Kolsky-Muszynski : #721). Voir la fiche détaillée du billet dans le catalogue Numizon.
variante2_nouvelles_hebrides_1000F_1938.jpg


Notes

(1) Les courriers, les photos et les billets de cet article sont issus du fond documentaire de Numizon, sauf le billet de 1000 francs Nouvelles-Hébrides (Pick : #14A) provenant des archives de cgb.fr.

(2) Spécimen du 1000 francs Type 1938 Papeete pour la Polynésie française, gradé PCGS 67 Superb Gem UNC OPQ.

(3) La Banque de France est seule institution bancaire habilitée à émettre des billets qui sont reçus comme monnaie légale sur le territoire de la France métropolitaine.


Vous devez être connecté pour lire l'intégralité de l'article.

Connectez-vousEnregistrez-vous