Îles Caïmans

Billets émis de 1971 à 2018

Actualité par - le

Les îles Caïmans sont situées dans la partie ouest de la mer des Caraïbes. Elles comportent trois îles : Grand Cayman, Little Cayman et Cayman Brac. La capitale administrative, George Town est située sur la côte ouest de Grand Cayman.

Les îles sont atteintes pour la première fois par Christophe Colomb le 10 mai 1503 au cours de son quatrième et dernier voyage vers le Nouveau Monde. Les îles restent très peu habitées jusqu'au XVIIe siècle. S'il n'existe aucune preuve archéologique d'une présence indigène, elles ont servi de refuge à des gens d'horizons différents tels que des pirates, des réfugiés fuyant l'Inquisition espagnole, des marins perdus en mer et des déserteurs de l'armée d'Oliver Cromwell. D'après le folklore, le nom Cayman viendrait du nom d'un ancien captif, Cayman Cushing, qui aurait initié une évasion. En l'honneur de sa bravoure, les évadés se seraient établis sur ce qu'ils auraient appelé les îles Cayman.

L'Angleterre prend officiellement le contrôle de l'archipel, en même temps que celui de la Jamaïque, à l'issue du traité de Madrid en 1670. Après plusieurs essais infructueux d'y établir une colonie, la première population anglophone réussit à s'installer de manière permanente dans les années 1730. Avec l'implantation se fait ressentir le besoin d'esclaves. Beaucoup sont amenés d'Afrique : une majorité des Caïmanais actuels sont de descendance africaine et anglaise. Le premier recensement, datant de 1802, indiquait pour Grand Caïman une population de 933 personnes dont 545 esclaves. Au moment de l'abolition de l'esclavage en 1834, on comptait 950 esclaves qui appartenaient à 116 familles blanches d'origine anglaise.

Historiquement, les îles Caïmans sont un paradis fiscal. Le 8 février 1794, les Caïmanais portent secours aux équipages de dix navires de commerce qui avaient heurté le récif et s'étaient échoués par une mer agitée. Parmi les navires (dont le HMS Convert), l'un transportait le prince Guillaume, futur Guillaume IV. Selon la légende, le roi George III récompensa les habitants de l'archipel pour avoir sauvé son fils, en leur promettant de ne jamais créer d'impôts. Bien que populaire, cette histoire est fausse... Les îles sont devenues un territoire d’outre-mer britannique en 1962.


cayman_25$_back.jpg


Nos sources

  • Histoire des îles Caïmans, Wikipédia.
  • « Cayman Islands », Banknote Museum.
  • The Banknote Book « Cayman Islands » par Owen W. Linzmayer.
  • « Cayman Islands » Standard Catalog of World Paper Money, 1961-present, 17e édition (pages 212 à 217).
  • Archives photos : cgb.fr.

Haut de page
Numizon
© 2018-2021, Numizon. Tous droits réservés.
Index texte Mentions légales Nous contacter
Build in Paris - version A-3.6-1.5.4-161