Préambule

Tout d'abord, nous vous enjoignons à consulter la fiche technique et détaillée de cet assignat sur le « Catalogue général des assignats français », le site de référence sur ce sujet, réalisé par Jean-Luc Buathier (1). Notre article est un complément d'informations destiné à donner un inventaire précis des coupures existantes et à combler quelques interrogations...



750 francs, une valeur unique !

Certains billets plus que d'autres se distinguent à la fois par leur singularité, leur rareté et leur rapport à la grande Histoire de la « billetophilie française » (2). Ces coupures doivent absolument attirer l'attention de tous les collectionneurs de billets de banque français... et L'assignat de 750 francs Type 1795 (3) est l'un de ceux-ci ! Avec le 300 francs Type 1938 Cérès, cet assignat est la seule coupure comportant un montant très singulier et unique ! Si l'on inclus les billets de la Caisse d'Escompte, le 750 francs fait partie des billets les plus rares émis au XVIIIe siècle avec un tirage de seulement 186000 exemplaires répartis en 93 séries (4).

L174_750F_11_288_CGB.jpg

Ci-dessus : l'un des 5 plus beaux exemplaires connus... et vendu seulement 640€ chez cgb.fr en octobre 2016 !



L'inventaire Numizon

Le premier pointage réalisé par « votre serviteur » remonte déjà à 2013. À cette époque, 36 billets avaient été répertoriés. L'inventaire compte actuellement le double d'exemplaires avec un total provisoire de 72 assignats de 750 francs dont vous pouvez découvrir le détail dans le tableau de synthèse ci-dessous :

SérieNuméroÉtatMargesSignature
1889TTBGMMasson
11516-MBerubé
11853TTB+GMHombert
473SUPMBassigny
41469TTBMCoupé
5213Pr TTBGMLalou
5351SPLGMBassigny
5361SPLGMBlanchard
858TTBMAubourg
91736-MBramblé
11288SPLGMVallière
11290TTB+GMLarivière
11308SPLGMVallière
11312SUPGMVallière
141115Pr SUPGMBerubé
15687TTBMLalou
231532TTB-Deuraz
261111TBMChaignon
2765Pr BMVallière
27896SPLGMDeuraz
30182TTBMMasson
32545TBMDoivillier
32558TTBGMDeuraz
361003SUPGMDu Laurent
3717SUP+GMHombert
37111SUPGMChaignon
37128Pr SPLGMBauduin
37150SUPGMBramblé
37195SUPMChaignon
37296TTB-Bauduin
37383TBMChaignon
37801TBM-
37937SUPGMFtemont
37-TTBGMBlanchard
38453B+MVallière
39961SUPMHombert
401457TBMBérubé
42393TB+GMBerubé
46705BMChaignon
4722Pr TTBGMLarivière
47911TTB-Masson
49797TTB+MLalou
491369-MBerubé
50791TTB+MBramblé
51688PMG 25MFontenelle
51801TBMFtemont
541700TBMAubourg
561212TBMBerubé
561352SUPMBerubé
581557TB+MLarivière
591096Pr TTB-Berubé
60740TBMVallière
60805TTBGMFernoire
601321BMLarivière
611270Pr TTBMBauduin
611282-GMBauduin
62989TTBMBassigny
621192TTB-Fontenelle
641801TB+-Ftemont
711901Pr TTB-Leclaireff
73813B+MFtemont
801423TBMBassigny
821102SUPGMVallière
821104SUPGMFontenelle
821118TTB+GMVallière
821120TTB+GMVallière
821593SUPGMBauduin
8624Pr SUPMMasson
89931TBMLalou
891194TBMCoupé
891549NEUFGMMasson
9245TTBMBerubé


Nos observations

Les signatures : 21 signatures sont recensées pour cet assignat. Seule la 15e signature de Godet n'a pas encore été retrouvée. Plusieurs numéros de séries restent toujours introuvables. Cet assignat se rencontre avec des grandes marges (dimensions de 210 x 150 mm) et avec des petites marges de quelques millimètres (dimensions de 160 x 100 mm). Les billets avec grandes marges sont pratiquement tous en belle qualité de conservation (entre TTB et SPL). Dans le tableau d'inventaire ci-dessus, les billets à grandes marges sont identifiés par les lettres « GM » et les billets à petites marges par la lettre « M ».

Les numéros de série extrêmes : le plus petit assignat connu est de la « Série 1 - 889 » (5) et le plus grand exemplaire connu est de la « Série 92 - 45 ».

Le cas des assignats vérificateurs : ces billets servaient à authentifier les autres assignats présentés en caisse. Ceux-ci comportent au verso les signatures manuscrites de Grouvelle, Hombert et Gaillard (6). Tous les billets en inventaire correspondent à la « série 37 » pour un total émis de 570 assignats vérificateurs (source : Maurice Muszynski et Jean Lafaurie). Les assignats vérificateurs que l'on peut assimiler à des billets de type « spécimen » sont très rares : 7 exemplaires dans l'inventaire : « Série 37 - 17 » à « Série 37 - 383 » !

Les feuilles complètes : aucune feuille complète de quatre assignats n'a encore été retrouvée, par contre une feuille comportant deux assignats non coupés de la « Série 82 - 1118 » et « Série 82 - 1120 », a été proposée à la vente par MPO, Auction #46 en mai 2015 (lot #8174) :

L174_750F_82_1118_1120.jpg


Les assignats en vente : nous vous conseillons de prendre date pour les 4 et 5 décembre 2020... Un exemplaire de la « Série 82 - 1104 » sera proposé aux enchères chez Teutoburger Münzauktion, Auktion #133 au prix de départ de 675€ (lot #4775). Cet assignat en très bel état (au moins SUP+ à notre avis) est estimé 750€ et est sans nul doute l'un des plus beaux exemplaires que nous ayons vu !


Conclusion

N'oubliez pas que ce billet uniface de 750 francs a été émis il y a maintenant... 225 ans ! On peut considérer que c'est un exploit que 72 assignats soient parvenus à survivre jusqu'en 2020... Et nous n'en sommes qu'à 0,04% de billets retrouvés sur le total émis ! Il est donc assez légitime de penser que la probabilité de trouver de nouveaux exemplaires reste très faible mais toutefois possible ; seulement combien d'assignats peuvent-ils encore avoir survécu à 10 générations humaines (7) ?




Notes

(1) Jean-Luc Buathier est également l'auteur et l'animateur du premier site français sur les billets de banque français et étrangers : « Le site du collectionneur ».
(2) Billetophilie : nom donné à l'activité qui consiste à collectionner des billets de banque (source : wikipédia).
(3) Les références connues : Ass-49a, Laf : #174 ou Pick : #A79.
(4) Une série est composée de 2000 assignats et comporte 500 feuilles de 4 assignats.
(5) Pour les spécialistes des petits numéros, cet exemplaire est actuellement disponible à la vente au prix de 500€ chez Monnaies d'Antan (Réf. : VAE27-0913) !
(6) cf. fiche technique de référence sur le site du « Catalogue général des assignats français ».
(7) soit 25 ans par génération.


Nos sources

  • « Les assignats en francs », kajacques numismatique.
  • « Les assignats et les papiers-monnaies émis par l'État au XVIIIe siècle » par Jean Lafaurie, éditions Le léopard d'or, 1981 (page 112 et planche XLVIII).
  • Certaines photos répertoriées pour l'inventaire sont issues des archives de ventes ou des catalogues de : Alpes Collections, Antika, catawiki, cgb.fr, delcampe, ebay, Heritage Auctions Europe, Maison Palombo, Maison Platt, Numiscorner, Poinsignon numismatique, Spink, Stack's Bowers et Vannier.


Vous devez être connecté pour lire l'intégralité de l'article.

Connectez-vousEnregistrez-vous