Le contexte

Au début de la Seconde Guerre mondiale, la France métropolitaine est assommée, occupée et ne repose plus sur rien du tout. Elle retrouve pourtant une légitimité salvatrice auprès de ses colonies. Et dans un sursaut d'orgueil, un État français est « réinventé » en Afrique ! Nommé juridiquement « Afrique Française Libre », il englobe le Cameroun et l’Afrique Équatoriale Française (A.E.F.).

En août 1940, le Général Edgard de Larminat (1895-1962) est nommé haut-commissaire et sa mission est d’organiser le ralliement du Moyen-Congo à la France Libre. Mais ses attributions empiètent sur celles du Gouverneur Général Félix Éboué (1884-1944). Le 26 août, celui-ci déclare l’allégeance du Tchad au Général de Gaulle : « L’Afrique entre dans l’histoire de la résistance par la grande porte » et comme le soutenait l’ethnologue Jacques Soustelle : « La France libre fut d’abord africaine » (1). L’A.E.F. est déclarée indépendante du Régime de Vichy et Brazzaville devient le centre des opérations de la France Libre. C'est alors qu'il est décidé d'émettre une série dite « Afrique Française Libre » et composée de quatre nouveaux billets de 5, 25, 100 et 1000 francs.

4billetsAFL.jpg

Cette série reprend les quatre coupures conçues par Sébastien Laurent (1887-1973) entre 1933 et 1937 pour la Banque de l'Afrique Occidentale, devenue ensuite la Banque de l'Afrique de l'Ouest (BAO). La métropole étant occupée, la Banque de France est donc dans l'incapacité matérielle d'imprimer ces nouvelles coupures et l'impression est donc confiée à l'imprimeur anglais Bradbury Wilkinson & Co de Londres. La nouvelle série comporte un ajout symbolique, sans doute lié à la situation historique, avec un drapeau français positionné dans le coin supérieur droit des billets. Mais bizarrement, ce drapeau tricolore ne sera reproduit qu'en ton monochrome : en bleu et uniquement au recto pour le 5 francs, en rouge et uniquement au recto pour le 25 francs, en bleu au recto et en cyan au verso pour le 100 francs et en rose au recto et en rouge au verso pour le 1000 francs !

flags.jpg

Les billets sont imprimés sur un papier comportant le même filigrane d'une jeune fille de profil. C'est la signature du Général de Larminat (2) qui est utilisée pour le Conseil de Défense et celle de Pierre Denis pour le Directeur Financier. L'impression étant gérée de l'Angleterre, les numéros de série utilisés sur les coupures n'ont plus de correspondance avec la numérotation habituelle de la Banque de France. Les billets ne sont pas datés mais ont été mis en circulation entre 1942 et 1943.

signatures_watermark.jpg

Le 1000 francs Type BAO 1937 Modifié

Nous vous présentons ci-dessous le pointage à date concernant le billet émis et toutes les variantes que nous connaissons à ce jour. La fiche descriptive complète et détaillée du billet, ainsi que les fiches des trois autres coupures de 5, 25 et 100 francs sont à consulter sur le catalogue Numizon.

Selon Roger Leclerc et Maurice Kolsky (3), seulement 163475 exemplaires ont été imprimés pour l'émission de Brazzaville. Aucune émission n'est connue pour le Cameroun. Les auteurs indiquent que « 25 billets figuraient en stock au 9 Princess Street à la date du 31 octobre 1943 ». Concernant le spécimen sur billet émis, Leclerc et Kolsky précisent enfin qu'il n'existe que 5 exemplaires en série A (1942) et 58 exemplaires en série B (1943) !

P9s_1000F_AFL_1941_A026071a.jpg
P9s_1000F_AFL_1941_A026071r.jpg

Le pointage Numizon comporte 24 billets répartis comme ci-dessous :

1) Billet émis. Série A (Réf. P9a, B204a, LK507a, SB1174)

31-07-1942 / Série A050 571 / « WWII Remenbered », Schwan & Boling (4).

31-07-1942 / Série A079 310 / « Site du Collectionneur » de Jean-Luc Buathier.

31-07-1942 / Série A084 216 / PCGS 20. Vendu 2040$ chez HA (lot #28296).

31-07-1942 / Série A085 284 / TB. Vendu 950€ chez cgb.fr (lot #b36_1526).


2) Billet émis. Série B (Réf. P9b, B204b, LK507a, SB1174)

31-05-1943 / Série B009 007 / AB. Vendu 1000€ chez cgb.fr (lot #4180233).

31-05-1943 / Série B016 773 / PMG 25. Vendu 1300£ chez Spink (lot #330) The Michel Muszynski Collection.

31-05-1943 / Série B03x x88 / TTB. Vendu 850€ chez cgb.fr (lot #b36_1527).

31-05-1943 / Série B048 964 / B. Vendu 390£ chez Spink, 2010 (lot: #377). Photo sur Colnect.com.

31-05-1943 / Série B052 241 / « WWII Remenbered », Schwan & Boling, page 124.


3) Spécimen sur billet émis. 5 exemplaires. Série A (Réf. P9s1, B204s1, LK507s)

31-07-1942 / Série A026 071 / Pr TTB. Vendu 950€ chez cgb.fr (lot #b36_1524).

31-07-1942 / Série A081 272 / PMG 30. En vente à 2000€ chez cgb.fr (lot #b78_0380).


4) Spécimen sur billet émis. 58 exemplaires. Série B (Réf. P9s2, B204s2, LK507s)

31-05-1943 / Série B026 208 / PCGS 25. En vente à 1999$ sur ebay (#254361898495).

31-05-1943 / Série B040 189 / PMG 30. Vendu 1150€ chez cgb.fr (lot #4330246).

31-05-1943 / Série B046 956 / TTB. Vendu 1900€ chez cgb.fr (lot #b36_1525).

31-05-1943 / Série B062 520 / PMG 55. Vendu 3055$ chez HA (lot #28317).

31-05-1943 / Série B062 549 / SUP. Vendu 1200£ chez Spink (lot #1690).

31-05-1943 / Série B062 550 / SUP. En vente à 1800€ chez Künker (Ref #94425).

Nota : tous les exemplaires en spécimen de la série A et B sont perforés du chiffre « 114 » à l'envers avec une surcharge « SPECIMEN » rouge en diagonale. Nous n'avons aucune information au sujet de cette perforation « 114 », que l'on retrouve également sur les Bons de caisse du Gouvernement Général de l'A.E.F.


5) Spécimen A000 001 - A092 000 (Réf. P9s3, B204s3)

Aucun exemplaire retrouvé pour l'instant !


6) Spécimen A092 001 - B047 000, perforé « SPECIMEN » (Réf. P9s4, B204s4)

1942 ? / Série A092 001 - B047 000 / SUP. Vendu 1500£ chez Spink (lot: #610)

P9s_1000F_AFL_1941_B092001_B047000a.jpg


7) Spécimen avec lettre A barré et perforé « SPECIMEN » (Réf. P9s5, B204s5)

1942 ? / Série (A) B047 001 - B063 500 / PMG 40. Vendu 3360$ chez HA (lot #28313).


8) Spécimen A000 000 avec perforation d'annulation (Réf. P9s6, B204s6, SB1174s)

1942 ? / Série A000 000 / PMG 64. Collection privée. Perforation à droite.

1942 ? / Série A000 000 / NEUF. Vendu 1100£ chez Spink, 2010 (lot: #376). Perforation à gauche.

1942 ? / Série A000 000 / SUP. Vendu 1200£ chez Spink (lot: #688). Perforation à gauche.

1942 ? / Série A000 000 / Pr NEUF. Vendu 2600€ chez cgb.fr (lot #b36_1523). Perforation à gauche.


9) Spécimen A000 001 - A002 000 (Réf. P9s7, B204s7, SB1174s)

1942 ? / Série A000 001 - A002 000 / « WWII Remenbered », Schwan & Boling, page 124.


Les références catalogues papier :

P = Pick (World Paper Money).
LK = Leclerc-Kolsky.
B = TBB (The Banknote Book).
SB = Schwan & Boling.



Tous les billets que nous avons retrouvés pour réaliser cet article sont très rares. Notre pointage est le reflet d'une étude à date et est forcément incomplet. Il manque encore certainement des billets à notre liste. A la lecture de cet article et afin d'améliorer ce nouvel inventaire, tout collectionneur en possession d'un exemplaire non répertorié peut nous contacter à : contact@numizon.fr. Merci de nous adresser une photo recto et verso d'une qualité suffisante permettant une observation convenable de votre billet.


Notes :

(1) « La France Libre fut africaine » par Eric Jennings, 384 pages. Éditions Perrin, 2014.
(2) Voir la signature du Général sur les Bons de caisse du Gouvernement Général de l'A.E.F.
(3) « Les billets de la zone franc » par Roger Leclerc et Maurice Kolsky, 376 pages. Éditions Victor Gadoury, 2000 (épuisé).
(4) « WWII Remenbered », par Frederick C. Schwan & Joseph E. Boling. 784 pages. Éditions BNR Press, 1995.
(-) « French Equatorial Africa » par Owen W. Linzmayer, The Banknote Book.

bibliook.jpg


et les 29 exemplaires de cette série disponibles à la vente dans la rubrique « Annonces » !