Les billets illustrés de personnages célèbres (1950-1957)

Depuis la fin de la guerre, la France voit son inflation déraper continuellement. La reconstruction du pays à marche forcée, l'intensification de la guerre d'Algérie et la dépréciation du franc face au dollar entraînent une succession de déficits budgétaires. En conséquence, les dévaluations se succèdent et le pouvoir d'achat des français se dégrade. Ce contexte oblige la Banque de France à envisager de nouvelles coupures aux valeurs faciales très élevées. L'institution fiduciaire en profite pour se renouveler et décide d'abandonner définitivement les figures allégoriques qui ont fait le succès de ses émissions depuis 150 ans ! C'est l'apogée de l'école française du billet avec la généralisation des portraits, engagée au début du XXe siècle avec le 20 francs Bayard type 1916. Désormais, toutes les nouvelles émissions sont illustrées d’hommes célèbres qui ont fait la grandeur de la France. Ceux-ci sont systématiquement représentés au recto et au verso du billet et dans un lieu symbolique de leur parcours de vie. Cette nouvelle gamme se décline avec un 500 francs Victor Hugo type 1953 (Pick : #133), un 1 000 francs Richelieu type 1953 (Pick : #134), un 5 000 francs Henri IV type 1957 (Pick : #135), un 10 000 francs Bonaparte type 1955 (Pick : #136) et un 50 000 francs Molière type 1957 (Pick : #136A). Ce dernier billet ne sera jamais émis avec cette valeur nominale trop importante, mais connaîtra un autre destin avec la réforme du franc.



10 000 francs type 1955 « Bonaparte »

Le projet est initié en janvier 1952. La Banque de France décide d'en confier la réalisation à l'artiste Clément Serveau. La gravure est exécutée par Marliat pour le recto et par Armanelli pour le verso. La taille douce est réalisée par Jules Piel. Le recto et le verso comportent un portrait de Napoléon Bonaparte (1) d'après un tableau inachevé « Le général Bonaparte » du peintre Jacques-Louis David. Le billet sera émis du 1er décembre 1955 au 30 octobre 1958 et retiré définitivement de la circulation le 4 avril 1960...

F51docs_00Spn_100000F_Bonaparte_00000.jpg

Ci-dessus : recto du spécimen N°254 (Réf. Pick #136s, Fayette-Dessal : #F.51docs.00Spn).


F51docs_00Spn_100000F_Bonaparte_00000v.jpg

Ci-dessus : verso du spécimen N°254.



Ce 5 mai 2021 marque l'anniversaire des 200 ans de la mort de Napoléon, sans doute le personnage historique le plus connu au monde et le plus emblématique de l'histoire de France... mais également le plus controversé (2).




Notes

(1) Napoléon Bonaparte, né le 15 août 1769 à Ajaccio et mort le 5 mai 1821 sur l'île Sainte-Hélène, est un militaire et homme d'État français, premier empereur des Français, du 18 mai 1804 au 6 avril 1814 et du 20 mars au 22 juin 1815, sous le nom de Napoléon Iᵉʳ.
(2) Au sujet de ce bicentenaire, nous vous invitons à lire l'excellent article publié par le journal Ouest-France sur son site internet !


Nos sources