American banknotes of life!

Au cours de la première moitié du XIXe siècle, les premières émissions de papier-monnaie sur le territoire américain sont complètement désordonnées. Suite à l'indépendance, le gouvernement fédéral se contente de délivrer des agréments autorisant les banques privées à émettre des billets. Mais ce système s'emballe à tel point qu'en 1850, le pays compte plus de 8 000 banques qui impriment chacune jusqu'à huit coupures différentes. Des sociétés privées (hôtels, compagnies de chemins de fer) sont également de la fête et impriment leurs propres billets. Impossible pour l'américain moyen de s'y retrouver, si bien que les faussaires ne se donnent même plus la peine de copier les billets existants et s'amusent même à en inventer de nouveaux !

Lorsque la guerre de Sécession débute, les unionistes d'Abraham Lincoln financent l'effort de guerre en imprimant des « Demand Notes » (1) de 5, 10 et 20 dollars. Ces billets sont reconnaissables par leur verso imprimé en vert, cette couleur étant réputée infalsifiable : le « billet vert ou dit greenback » est né. C'est sur cette base que Lincoln décide de standardiser tout le système d'émission de billets américains avec la loi sur les billets de banque de 1863 et 1864 et l'émission des « Large Size Legal Tender Notes ». Toutes les émissions locales sont éradiquées avec la nationalisation de plus de 1 500 banques privées au profit d'une seule devise nationale gérée et produite par le Département américain au Trésor. Le dollar est garanti par l'or contenu dans les banques et on ne peut donc plus imprimer plus de billets que d'or contenu dans les coffres. Le gouvernement s'engage alors à rembourser chaque billet émis en contre valeur or. Les États-Unis intègrent de fait l'étalon or international, premier système monétaire international déterminant le cours des monnaies entre elles et permettant le règlement des échanges internationaux...



Première partie : les billets émis entre 1861 et 1923

Répertorier et cataloguer tous billets des États-unis est une entreprise immense et de longue haleine... que l'équipe de Numizon s'emploie à réaliser aujourd'hui. Mais comme nous avons mille autres taches à construire en parallèle, nous avons décidé de livrer ce catalogue US en plusieurs portions ! L'organisation des billets présentés dans le catalogue Pick (World Paper Money) étant à nos yeux confuse et redondante, nous avons finalement adopté le classement établi par le catalogue de référence américain « Paper Money of the United States » d'Arthur L. and Ira S. Friedberg, 21e édition. Voici donc la première partie de ce catalogue USA et comprenant l'ensemble des billets des trois catégories suivantes :

Large Size Notes - Demand Notes (1861)

Les billets à vue (Demand Notes) sont considérés comme les premiers papiers-monnaie émis par les États-Unis. Ils ont été fabriqués en raison d'une pénurie de pièces de monnaie pendant la guerre civile américaine et ont été émis en coupures de 5 $, 10 $ et 20 $. Ils étaient échangeables en pièces de monnaie et ont été progressivement remplacés par des billets des États-Unis en 1862. Après la fin de la guerre, ces billets ont continué à circuler.

Large Size Notes - Legal Tender Issues (1862-1923)

Ces billets, également connus sous le nom de billets à cours légal (Legal Tender Issues), ont succédé aux billets à vue (Demand Notes). Ils n'étaient pas remboursables mais étaient recevables pour tout type de transaction, ce qui a persuadé les gens de les utiliser et les faire circuler. Ils comportaient un sceau rouge ou brun et ont été émis en coupures de 1 $, 2 $, 5 $, 10 $, 20 $, 50 $, 100 $, 500 $ et 1 000 $. Les deux coupures de 5000 $ et 10000 $ émis en 1878 n'ont pas été mis en circulation.

Compound Interest Treasury Notes (1863-1864).

En 1863 et 1864, des bons du Trésor à intérêt composé ont été émis et permettaient de verser un intérêt annuel de 6% composé semestriellement 3 ans après leur émission. Leurs dénominations étaient 10 $, 20 $, 50 $, 100 $, 500 $ et 1 000 $. Pour ces deux dernières valeurs, nous n'avons pas retrouvés d'exemplaires et ces billets ne sont donc pas référencés au catalogue.


green_back.jpg


Nos Sources

Catalogue « Paper Money of the United States » par Arthur L. et Ira S. Friedberg, 21e édition. 2017.
« United States » Standard Catalog of World Paper Money, 1368-1960, 12e édition (pages 1177 à 1182)
« Trésor du patrimoine & Club Français de la monnaie : L'histoire du dollar » par Kilian Kinley.
wikipedia : « Banknotes of the United States dollar ».