Les billets indiens...

émis à partir de 1861 par le gouvernement de l'Inde !

Actualité par - le

Contexte historique

Au XVIIe siècle, la Compagnie anglaise des Indes orientales, fondée à l'origine pour conquérir « les Indes » et dominer les flux commerciaux avec l'Asie, n'administre encore que quelques petits territoires côtiers et comptoirs commerciaux de l'Inde orientale. Son influence et son expansion grandissante en font rapidement l'entreprise commerciale la plus puissante de l'époque. Cependant, la pression exercée sur les populations locales, les réformes sociales imposées par les Britanniques, les taxes foncières et les traitements sommaires des propriétaires fonciers, nourrissent des inimitiés qui aboutissent à la Rébellion indienne de 1857. Cette « première guerre d'indépendance » qui ne dit pas son nom, est rapidement matée mais conduit à la dissolution de la Compagnie anglaise des Indes orientales et à l'administration directe de l'Inde par la couronne britannique. En 1861, le « Paper Currency Act » donne les pleins pouvoirs et le monopole de l'émission de billets au gouvernement britannique de l'Inde. James Wilson, premier membre financier du gouvernement indien, sera l'instigateur de la généralisation des billets de banque indiens émis par le gouvernement de l'Inde (Government of India).



L'émission aux portraits de la reine Victoria

Cette première série de billets de l'Inde britannique comporte cinq coupures de 10, 20, 50, 100 et 1 000 roupies. La loi sur la monnaie de 1861 stipule que la dénomination minimale des billets de banque à émettre est de 10 roupies. Compte tenu de la valeur et du pouvoir d'achat de la monnaie indienne au 19e siècle, ces billets sont donc d'un montant très élevé. Imprimés seulement au recto sur un papier moulé à la main, les coupures comportent un portrait de profil de la reine Victoria, deux panneaux linguistiques, ainsi que des éléments de sécurité incorporant un filigrane composé de lignes ondulées et des textes « GOVERNMENT OF INDIA / RUPIES ». Au bas des billets, on trouve une ou deux signatures imprimées d'un commissaire. Enfin, par mesure de sécurité, ces billets sont coupés en deux avec un premier morceau envoyé par la poste et sur accusé de réception, l'autre moitié est ensuite expédiée dans un second courrier ! Cette série de billets, peu utilisée du grand public, a principalement servi à collecter des revenus et permettre la circulation de fonds à des fins commerciales et officielles. Victimes d'importantes contrefaçons, les billets aux portraits de la reine Victoria sont retirés de la circulation au bout de quelques années d'utilisation.

IND_P0A1_B102_10_RUP.jpg

Ci-dessus : 10 rupees type 1862 (Réf. Pick #A1, TBB #B102 ou Jhunjhunwalla-Razack #2.1.1-4). Ce billet, gradé PMG 20 a été vendu en 2020 à 45 600 $ par Heritage Auctions (Lot #28369).



L'émission de 1866-1927

La seconde série est introduite en 1866 et suite à la demande insistance de la population, des billets de cinq roupies sont enfin mis en circulation. Ces coupures sont imprimées, comme pour la première série, sur du papier moulé et comportent 2, 4 ou 6 panneaux linguistiques pour la série « verte » et jusqu'à 8 panneaux linguistiques pour la série « rouge ». Les fonctions de sécurité sont améliorées et comprennent un filigrane de lignes ondulées, le code du fabricant, des motifs guillochés et une sous-impression colorée de vert ou de rouge. Cette série reste en grande partie inchangée jusqu'à l'introduction de la troisième série, dite à l'effigie du roi George V, qui commence à partir de 1917.

IND_P0A3_B109_5_RUPIES.jpg

Ci-dessus : 5 rupees « vert » type 1901 (Réf. Pick #A3, TBB #B109). Dimensions : 153 x 97 mm. Signature : A. F. Cox. 6 panneaux de langues horizontaux au centre.


IND_P0A6_B132_5_RUP.jpg

Ci-dessus : 5 rupees « rouge » type 1914-1924 (Réf. Pick #A6, TBB #B132). Dimensions : 176 x 108 mm. Signature : A. C. McWatters. 8 panneaux de langues horizontaux au centre.



L'émission aux portraits du roi George V

L'émission de cette troisième série de 1917-1931 commence par l'introduction inévitable de billets de plus petites valeurs. Les conséquences de la Première Guerre mondiale sur l'économie et la forte demande du public conduisent le gouvernement de l'inde à la création d'un billet de 1 roupie type 1917 qui sera mis en circulation le 30 novembre 1917. Dans la foulée, un billet de 2 roupies, 8 annas type 1917 est introduit, ainsi qu'un billet de 5 rupees type 1917 qui restera finalement non émis. L'émission des deux premiers billets est très vite interrompue, dès le 1er janvier 1926 pour des raisons de rentabilité. Ces trois billets, qui présentent la particularité de comporter un portrait de profil en médaillon du roi George V, seront les précurseurs de la suite...

Les nouveau billets de 5, 10, 50, 100, 1 000 et 10 000 roupies sont plus élaborés, multicolores et comportent tous le portrait du roi George V. Ces billets, imprimés en Europe par la Banque d'Angleterre, sont expédiés en Inde pour leur mise en circulation. En raison d'une forte augmentation de la demande de billets de banque, la nécessité d'imprimer les billets au niveau local devient incontournable. Une imprimerie sécurisée et une imprimerie courante sont installées respectivement en 1925 et 1928 à Nashik. Dès 1932, l'imprimerie de Nashik imprime tous les billets de banque destinés à la circulation en Inde. Le gouvernement indien continu cependant à émettre des billets de banque jusqu'en 1935, jusqu'à ce que la Banque de réserve de l'Inde (Reserve Bank of India) reprenne les fonctions d'institut démission.

IND_P007_B141_10_RUPIES.jpg

Ci-dessus : recto du 10 rupees type 1917 (Réf. Pick #7, TBB #B141). Dimensions : 160 x 100 mm. Signature : J. B. Taylor.



Entre 1949 et 2019, le gouvernement de l'Inde à continué d'émettre des billets de banque principalement d'une valeur de une roupie et dont l'impression est actuellement confiée à l'imprimerie gouvernementale India Security Press, une filiale de la Security Printing & Minting Corporation of India Limited, une entreprise publique du gouvernement indien. Le dernier billet émis est un billet de 1 rupee type 2015 !



Nos sources

  • « Government of India », Bank Note Museum.
  • « The Banknote Book: India » par Owen W. Linzmeyer (pages 4 à 27).
  • « India » Standard Catalog of World Paper Money, 1368-1960, 12e édition (pages 703 à 708, 712, 713).
  • « Revised Standard Reference Guide to Indian Paper Money » par Kishore Jhunjhunwalla & Rezwan Razack.
  • Sources photos : Bank Note Museum, cgb.fr, Heritage Auctions.

Haut de page
Numizon
© 2018-2021, Numizon. Tous droits réservés.
Index texte Mentions légales Nous contacter
Build in Paris - version A-3.6-1.5.4-161