Vous connaissez tous certainement le très beau billet de 5000 francs Type 1937 (Réf. K.526 ou Pick.23). Celui-ci, que je nomme personnellement le « Tanger », a été émis pour la Banque d'État du Maroc entre les années 1938 et 1951. Conçu par A. Maillart, ce billet aux dimensions imposantes (205 x 117 mm) est le résultat d'une double collaboration conjointe entre A. Maillart et Émile Deloche pour la gravure du recto et de A. Maillart et Eugène Gaspérini pour la gravure du verso. Trois artistes pour un seul billet !

La vignette du recto propose une représentation générale et aérienne de la ville de Tanger vue des ruelles étroites qui montent en escalier vers la Kasbah. L'illustration est exécutée dans des tons très doux de beige, amande et marron. Au loin, derrière l'amoncellement des petits cubes de maisons de la ville blanche, on devine encore l'immense champ de dunes et la colline du Charf. Ces deux zones ont aujourd'hui entièrement disparues avec l'extension inexorable du béton.

MAR_P023_5000FRS.jpg


De nombreuses photographies et cartes postales de l'époque attestent que ce panorama était très prisé des peintres et des photographes ; c'est sans doute ce qui a inspiré Maillart pour la composition graphique du recto.

CP_Tanger_1910.jpg


Le verso offre une vue d'un Ksar fortifié surplombant une vallée dans laquelle on distingue une petite ville et les montagnes de l'Atlas tout au fond. Nous en appelons à nos lecteurs-collectionneurs, car nous n'avons malheureusement pas réussi à identifier ce lieu ! (voir nota en bas de page).

MAR_P023_5000FRSv.jpg


Trois signatures sont imprimées, celles de Guessous (Haut Commissaire du Gouvernement Chérifien), Spitzer (Directeur de la Banque d'État du Maroc) et Oudot (Président du Conseil de la Banque d'État du Maroc).

signatures1.jpg


Un billet de 500 francs était prévu à l'origine !

En mai 2017, lors de la Live Auction Billets, cgb.fr propose un projet de 500 francs (lot #4130106) daté de 1930 (?), soit deux épreuves unifaces du recto et du verso imprimées sur un papier fiduciaire avec grandes marges. Ces épreuves sont non filigranées et collées sur des pages cartonnées à fenêtres. Le recto est daté 00-00-00, numéroté 00000000 au centre et O.00 000 dans les angles et comporte l'article de loi sur la contrefaçon.

KNA_500F_EPREUVE_RECTO_0_00_000a.jpg

KNA_500F_EPREUVE_VERSO_0_00_000a.jpg


L'épreuve du verso comporte la première variante de signatures utilisée sur le 5000 francs Type 1937 : Guessous, Desoubry et Moreau.

signatures_epreuve_verso.jpg


Avec le recul de l'histoire, la décision d'utiliser la ville de Tanger sur un billet destiné à la Banque d'État du Maroc apparaît bien surprenante. Il faut signaler qu'à cette époque, Tanger est un territoire autonome et la ville est administrée par neuf pays différents dont la France ! La perle du nord marocaine est donc bien plus qu'une ville côtière... C'est une cité internationale et libre. Cette situation géopolitique, qui a durée de 1923 à 1956, a peut-être eu un impact sur le destin avorté de ce projet de « 500 francs Tanger ».

A ce jour, les deux magnifiques épreuves vendues par cgb.fr sont uniques et inconnues des ouvrages de références (Pick ou kolsky). Nous avons donc décidé de rentrer ces précieux documents dans le catalogue Numizon afin de compléter les 65 fiches déjà existantes pour le Maroc... et que vous pourrez découvrir à partir du 20 septembre !


Nota : pour des raisons de lisibilité, les épreuves ont été recadrées.

Le 30 septembre 2019, M. Yves Jérémie, Président du Club Auvergne Papier-Monnaie de Chamalièresnous gracieusement fait parvenir des photos qui ont permis d'identifier le bâtiment illustré au verso du billet. Il s'agit du Ksar Aït Benheddou, situé dans la province de Ouarzazate au sud du Maroc, plus précisément dans la vallée de l'Ounila qui était point de passage traditionnel des caravanes reliant Marrakech au sud du Sahara. Cet ensemble architectural exceptionnel est classé au Patrimoine mondial de l'Unesco.

ksar_ait_benheddou_1.jpg

ksar_ait_benheddou_2.jpg