chinthe.jpg

La République socialiste de l'Union du Myanmar (officiellement appelée Birmanie) est un pays d'Asie du Sud-Est ayant une frontière commune avec la Chine au nord-nord-est, le Laos à l'est, la Thaïlande au sud-sud-est, le Bangladesh à l'ouest et l'Inde au nord-nord-ouest. La capitale est Rangoon. Le Myanmar est avant tout un pays agricole fortement dépendant de son principal produit (le riz) qui représente les deux tiers de la superficie cultivée et 40% de la valeur des exportations. L'histoire de la Birmanie est ancienne et complexe. Elle se déroule principalement à l'intérieur des frontières actuelles du pays... Si l'on s'en tient à l'histoire récente, la Birmanie est conquise et administrée par la Grande-Bretagne entre 1824 et 1886, puis devient progressivement une colonie autonome jusqu'à son indépendance en 1948 avec pour nom officiel « Birmanie ou « Union de Birmanie ». Depuis 1989, son nom officiel en birman est « myanma » écrit faussement « Myanmar » (1) !

Entre 1962 et 1988, le pays connait une longue dictature militaire avec le général Ne Win, d'abord en tant que dirigeant militaire, puis en tant que président autoproclamé. En septembre 1988, l'armée dépose Ne Win et créé une nouvelle junte au pouvoir. Malgré les élections législatives multipartites de 1990 qui permettent au principal parti d'opposition, la Ligue nationale pour la démocratie (NLD) de remporter une victoire écrasante, la junte refuse de céder le pouvoir. La dirigeante de la NLD et lauréate du prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi, avec qui la junte a une position ambiguë, est arrêtée et assignée en résidence surveillée à de nombreuses reprises. En 2007, des manifestations menées par des militants pro-démocratiques et des moines bouddhistes sont fortement réprimées par le pouvoir. Acculée, la junte propose en 2008 un référendum permettant la mise en place d'une constitution démocratique via l'organisation d'élections législatives. Ces dernières sont remportées par la Ligue nationale pour la démocratie. Au terme du processus parlementaire, Htin Kyaw devient président de la République le 15 mars 2016, mais doit quitter rapidement ses fonctions pour des raisons de santé. Win Myint, l'actuel président de la République de l’Union de Myanmar depuis 2018, a promis lors de son discours d'investiture « d'amender la constitution afin de construire une union démocratique fédérale » !



Les émissions de billets de la Birmanie

Les premiers billets birmans sont apparus à partir de 1897 au cours de la période administrée par l'Angleterre avec les émissions du « Gouvernement de l'Inde » jusqu'en 1945, puis ensuite avec les émissions de l'État de Birmanie de 1947 à 1987. La Birmanie ayant été occupée entre 1942 et 1944 par l'armée japonaise, deux émissions ont également été mises en circulation à cette époque (2). Nous n'avons pour l'instant choisi de ne publier que les émissions de la Banque centrale de Myanmar de 1990 à 2020. Les billets émis de 1897 à 1987 pour la Birmanie seront ajoutés à ce catalogue dès que possible...

Les 24 billets que nous présentons sont très facilement accessibles en bel état pour tout collectionneur débutant un nouveau pays et pour un prix très abordable. Les spécimens seront par contre beaucoup plus chers et plus difficiles à obtenir !

P75_specimen_AA0000000_1093.jpg

Recto du spécimen du 200 kyats Type 1990. Dimensions : 167 x 80 mm. Vu en vente à 900$ sur ebay !




Notes

(1) Source wikipédia : « Birmanie (Myanmar) ».
(2) Source : Bank Note Museum.


Nos sources

  • « The Banknote Book: Myanmar » par Owen W. Linzmeyer.
  • « Myanmar » Standard Catalog of World Paper Money, 1961-present, 17e édition (pages 685 à 687).
  • Photos des archives de ventes de cgb.fr.
  • Autres photos : Heritage Auctions, Allnumis, Monnaie$ du monde, ebay, MA Shops, The Banknote Book.