La première émission de ce billet date de 1995 avec une valeur faciale de 50000 Roubles (Pick : #264). En 1997, La Banque de Russie lance le « Nouveau Rouble » (1 Rouble = 10000 anciens Roubles) avec l'émission d'un premier billet de 50 Roubles mis en circulation le 1er janvier 1998 (Réf. Pick : #269 ou TBB : #B818). Celui que je vous présente aujourd'hui correspond à la deuxième émission et a été mis en circulation le 16 août 2004. Il s'agit du 50 Roubles Type 2004 (Réf. Pick : #269c ou TBB : #B823).

50Rubles_2004_XL_6864263a.jpg

50Rubles_2004_XL_6864263r.jpg

Description du billet

Banque de Russie. Nouveau Rouble (1997-2004). Le billet ne comporte pas de signatures. Imprimeur : Goznak. Dimensions : 150 x 65 mm. Filigrane : clocher de la cathédrale Pierre-et-Paul à droite et le chiffre « 50 » à gauche. Recto et verso : impression multicolore à dominante brun foncé, violet grisâtre et noir. Au recto : le billet rend hommage à la Néva (1), l'une des quatre statues allégoriques représentant les quatre fleuves russes : la Néva, la Volga, le Volkhov et le Dniepr. Ces statues décorent les socles de deux colonnes rostrales en granit datant de 1806. L'origine de leur nom vient du latin « rostrum » (éperon de navire). Hautes de 32 m, elles sont installées sur la place de la bourse au bord de la Streka à Saint-Petersbourg. Leurs parois sont décorées de proues de navires (2) et au sommet de ces colonnes, des flambeaux servaient de guides aux navires entrant dans le port. En arrière-plan, une vue de la cathédrale orthodoxe Pierre-et-Paul située dans la forteresse du même nom. La date d'émission « 2004 » est indiquée verticalement en petit caractères à droite du chiffre « 50 » en gris (3).

50Rubles_2004_infographie.jpg

50Rubles_2004_cover2.jpg

Au verso, Le billet comporte un fil de sécurité segmenté. La composition montre l'une des colonnes rostrales et le bâtiment de la Bourse, devenu aujourd'hui un musée naval.

50Rubles_2004_cover3.jpg

La sculpture aux six orteils !

50Rubles_2004_XL_6864263a_pied2.jpg

Si vous regardez attentivement le pied de la sculpture au recto, vous remarquerez peut-être que les orteils de la Néva semblent être au nombre de 6 ! Et pourtant la statue originale en a bien cinq, comme il se doit.

Alors, erreur de conception ou message volontaire de l'artiste ? Cet effet visuel peut déjà s'expliquer par le fait que l'ombre tombe sur le côté du pied. L'artiste a représenté cette ombre par de multiples traits croisés et répétés qui donnent sans doute cet effet graphique d'un sixième orteil. Mais au final, chacun y verra ce qu'il veut...