Premier prix du concours et pourtant...

Voici l'histoire d'une série de billets de banque qui n’a jamais vu le jour. En mars 2005, la Banque Nationale Suisse (BNS) lance un grand concours pour la conception d'une nouvelle série de 6 billets de 10, 20, 50, 100, 200 et 1000 francs. Plusieurs studios de design helvétiques sont invités à relever ce défi jusqu'en octobre 2005, date de la remise des projets. C'est la société NORM (1) par l'intermédiaire de son co-fondateur Manuel Krebs, qui remporte finalement le premier prix pour un travail ambitieux orienté sur « la thématique du sida ».

Pourtant, ces billets ne seront jamais imprimés, car une polémique éclate au sein même de la Direction générale de la Banque Nationale Suisse... L'imagerie de certaines coupures dont un fœtus sur le recto du 100 francs, des organes humains sur le verso du 20 francs, un lingot d'or sur le recto du 1000 francs ou la cellule du HI-Virus sur le recto du 200 francs (voir ci-dessous) achèvent d'écarter définitivement ce projet innovant et d'une grande qualité esthétique. Suite à la controverse et pour étouffer une polémique devenue nationale, la BNS décide finalement, et sur la proposition d'une Direction générale élargie, d'adopter le projet de la graphiste zurichoise Manuela Pfrunder, deuxième prix du concours pour une thématique moins audacieuse et plus classique de « la Suisse comme destination touristique » !

En guise de conclusion, nous avons choisi de vous montrer le projet recto/verso du billet de 200 francs...

Krebs_200F.jpg

Les six billets conçus par Manuel Krebs sont téléchargeables sur le site de la BNS :

Krebs_serie_6billets.jpg

(1) Cofondée par Dimitri Bruni et Manuel Krebs, NORM est une équipe de graphistes basée à Zurich qui propose une approche iconoclaste, mais intellectuellement rigoureuse de la typographie et du design graphique. Site web : www.norm.to.