Banque nationale de Roumanie 1930-1940  (1930-1940)

Ces billets représentent Carol II, qui régna comme roi de Roumanie du 8 juin 1930 jusqu'à son abdication le 6 septembre 1940.

Malgré ses inclinations francophiles de longue date et ses tentatives de rester neutre lorsque la Seconde Guerre mondiale a éclaté le 3 septembre 1939, la Roumanie s'est tournée vers l'Axe après la chute de la France face à l'Allemagne le 21 juin 1940. La semaine suivante, la Roumanie a accepté de se soumettre aux exigences russes et a cédé la Bessarabie et la Bucovine sans conflit le 28 juin. Deux mois plus tard, la Roumanie a cédé le nord de la Transylvanie à la Hongrie par le biais du deuxième prix de Vienne du 30 août, discréditant davantage le roi Carol II auprès du public.

Le 6 septembre 1940, le roi Carol II fut contraint d'abdiquer en faveur de son fils Michael, le maréchal Ion Antonescu agissant en tant que nouveau Premier ministre avec les pleins pouvoirs pour diriger l'État par décret royal. La Roumanie a été proclamée État légionnaire national, la Légion étant le seul parti légal du pays. Les timbres-poste, les pièces de monnaie et les billets de banque ont été conçus avec des insignes de la Garde de fer, mais seuls des timbres-poste ont été émis. Des spécimens de billets de 500 et 1000 leu avec des surimpressions Iron Guard ont été préparés, mais sont restés non émis car la Légion a été retirée du pouvoir le 21 janvier 1941 après avoir tenté de se rebeller contre Antonescu.

Pour empêcher les billets dans les territoires cédés de revenir en Roumanie et de provoquer une inflation, la Roumanie a surimprimé les billets de 500 et 1000 leu en circulation avec deux agricultrices jusqu'à ce que de nouveaux billets puissent être conçus et introduits.


 
Haut de page
Numizon
© 2018-2021, Numizon. Tous droits réservés.
Index texte Mentions légales Nous contacter
Build in Paris - version a.3.8 comp.1.5.8 sty.161
Numizon NavigationNumizon Navigation