Les premiers billets modernes (1946-1949)

L'échange de juin 1945 provoque un changement complet de la gamme des billets. Dès le mois de juillet 1945, une première coupure de 1000 francs Type 1945 Minerve et Hercule(Pick : #130) est mise en circulation. Ce billet doit faciliter le remplacement progressif des francs complémentaires apportés en 1944 par les troupes américaines, ainsi que les deux billets anglais de 500 et 1000 francs Type 1945 commandés au Trésor Central basé à Londres. Le véritable bouleversement de style s'opère lors de la mise en circulation de trois nouveaux billets originaux et de taille fortement réduite : un 500 francs Type 1946 Chateaubriand (Pick : #129), un100 francs Type 1945 Jeune paysan(Pick : #128) et un 50 francs Type 1946 Le Verrier (Pick : #127). L'artiste Robert Poughéon en est à l'origine et cette conception moderne, graphique élégante et sobre va marquer les esprits. Mais la situation financière du pays nécessite de recourir à des coupures de plus fortes valeurs et le besoin s'accélère avec le retrait-surprise et précipité du 5000 francs Empire français Type 1942 en janvier 1948. Deux nouveaux billets sont alors mis en circulation : un 5000 francs Type 1949 Terre et Mer (Pick : #131) et un 10000 francs Type 1945 Génie français(Pick : #132). Réalisées par l'artiste Sébastien Laurent, les deux coupures marquent brillamment et définitivement la fin d'une longue période stylistique consacrée à la figure allégorique qui a dominée l'illustration des coupures pendant 150 ans. Dorénavant, le billet de portrait est en marche... jusqu'à l'euro !
 

Retour en haut