Les billets en anciens francs émis entre 1800 et 1899

Le 18 janvier 1800 voit la naissance de la Banque de France. La nouvelle institution absorbe très rapidement la Caisse des Comptes Courants avec comme objectifs communs de faciliter le développement du commerce, du crédit et la diffusion du numéraire. De 1800 à 1848, les premiers billets émis proposent des valeurs faciales très élevées de 500 francs ou de 1000 francs. Ces coupures ne peuvent en aucun cas être manipulées par n'importe quel français moyen. Pour l'époque, ces billets représentent avant tout des sommes astronomiques que seuls quelques riches hommes d'affaires parisiens sont à même de pouvoir disposer. Si l'on excepte le précurseur billet de 250 francs Type 1808 émis pour le Comptoir de Lille, il faut attendre 1836 et la généralisation des comptoirs régionaux, pour voir la Banque de France émettre des coupures de moindre valeur. La crise économique commencée en 1846 et surtout la révolution de 1848 va bouleverser les habitudes de la Banque de France, qui se voit dans l'obligation d'émettre en urgence un billet de... 100 francs Type 1848 Provisoire ! La coupure définitive trouve un nouveau public plus modeste que les élites dominantes et enclenche la marche vers une démocratisation du billet de banque. L'apparition de la photographie précipite la fin des billets « noirs » qui deviennent trop facile à contrefaire. En 1862, la Banque de France décide de changer radicalement ses procédés d'impression et désormais, tous les nouveaux billets seront imprimés... en bleu. Le boom économique du règne de Napoléon III voit la sortie du premier billet de 50 francs Type 1864 Bleu et son acceptation par la bourgeoisie et les classes populaires augmente considérablement la masse des billets en circulation. La guerre de 1870-1871 impose un nouveau cours forcé à la Banque de France et l'oblige à émettre un billet de 25 francs Type 1870. Mais sa valeur faciale inusité et incompatible avec les espèces métalliques rendent sa mise en circulation éphémère. En 1872, le premier billet bicolore (bleu et ocre) de 20 francs Type 1873 Bleu et bistreest créé pour remplacer le 25 francs mais subit le même sort ! La guerre provoque une grave pénurie monétaire qui entraîne les villes et les chambres de commerce à émettre des billets de nécessité à usage local. La Banque de France s'empresse alors d'émettre le premier billet de 5 francs Type 1871 Bleu. Par ailleurs, la gamme des billets « bleus » est vieillissante et n'offre plus les garanties de sécurité nécessaires. Il est donc décidé d'ajouter à plusieurs coupures existantes une couleur réfractaire à la photographie, en l'occurence le rose, afin d'obtenir les nouveaux billets suivants : le 50 francs Type 1889 Bleu et rose, le 100 francs Type 1888 Bleu et rose, le 500 francs Type 1888 Bleu et rose et le 1000 francs Type 1889 Bleu et rose. Le siècle se termine sur un magnifique projet de billet multicolore, le 1000 francs Type 1897 Flameng "non émis" dont l'histoire mouvementé va animer le nouveau siècle qui arrive.
 

Banque de France (1800-1861)

Banque de France (1862-1872)

Banque de France (1873-1899)

Retour en haut