Les derniers billets de la Banque de France (1992-2000)

La Banque de France commence à envisager une nouvelle gamme de billets vers la fin des années 1980. La précédente série devient vieillissante et celle-ci est soumise à des contrefaçons qui augmentent sans cesse. Les banques sont également demandeuses de coupures moins dimensionnées, plus résistantes et plus sécurisées. L'institut monétaire décide donc de s'affranchir définitivement des précédentes séries en proposant une nouvelle gamme contemporaine et centrée sur la modernité. Un sondage est organisé pour la première fois auprès du grand public et les thèmes qui en ressortent s'articulent autour de quatre grandes activités illustrant le prestige de la France : l'aviation, les arts, les sciences et le cinéma. Ce seront donc : un 50 francs Type 1992 Saint-Exupéry(Pick #157) pour illustrer l'aviation, un 100 francs Cézanne Type 1997 (Pick #158) pour illustrer les arts, un 200 francs Type 1995 Gustave Eiffel(Pick #159) et un 500 francs Type 1993 Pierre et Marie Curie(Pick #160) pour illustrer les sciences. Seul le thème du cinéma est abandonné. L'élaboration de cette gamme novatrice et fonctionnelle (les billets ont tous la même hauteur) est confiée à l'artiste suisse Roger Pfund. Celui-ci utilise pour la première fois les techniques informatiques de Conception Assistée par Ordinateur (CAO). Le résultat obtenu est une véritable prouesse technologique composée de motifs artistiques multiples et complexes et de signes de sécurité parfaitement intégrés et novateurs. Cette série, bien que la dernière, ouvre ainsi une ère nouvelle dans la réalisation des billets de banque et prévisage déjà les billets de la future monnaie européenne. Le 16 février 2012 marque la date de fin de validité de ces billets, ceux-ci devenant ainsi et définitement les objets de vos collections !
 

Retour en haut