Les billets français du Trésor des territoires occupés après 1945.

En 1945, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne et l'Autriche sont découpées en quatre zones d'occupation contrôlées par les alliés. Les zones confiées à la France comprennent certains territoires allemands jouxtant la frontière française dont le land de la Sarre, le Tyrol du nord et le land du Vorarlberg en Autriche. Afin de faciliter le quotidien des Troupes d'Occupation en Allemagne (T.O.A), il est décidé la création d'une monnaie autonome, le Franc FFA, qui n'a cours légal que dans les zones occupées par l'armée française. En 1947, une première émission « Trésor Français » est mise en service par les agents-comptables des « Paieries du Trésor pour les Territoires Occupés ». De cette dernière émission, les coupures de 50, 100 et 1000 francs sont utilisés brièvement par les troupes basées à Chypre lors de l’expédition de Suez en 1956, avec la mention « Forces Françaises en Méditerranée Orientale ». Une deuxième émission « Trésor Public » est ensuite créée en 1955 mais uniquement pour les troupes positionnées en Alllemagne. Cette dernière émission est surchargée en « Nouveaux francs » en 1960. En 1963 avec le rétablissement du Franc, une coupure de 50 francs Trésor Public est créée mais non émise. Le petit land de la Sarre voit une émission temporaire de six billets « Saarmark ».
 

Trésor Français (1947)

Trésor Public (1955-1963)

Crise de Suez (1956)

Sarre (1947)

Retour en haut