Les billets de la Sarre

Lorsque la Seconde Guerre Mondiale s'achève, le territoire allemand est découpé et partagé entre les pays alliés. Dans la zone accordée à la France figure le petit land de la Sarre. Ce territoire (ou Gebiet) est alors « détaché » et co-administré civilement comme un protectorat par la France avec les autorités locales « amies ». Le gouvernement français qui redoute une nouvelle inflation du Mark, décide la création d'une monnaie temporaire, le « Saarmark » ou « Mark sarrois », en attendant la mise en circulation du Franc comme monnaie légale sur tout le territoire sarrois. Le 5 juin 1947, ce sont « bizarrement » les autorités locales de la Sarre qui signe un décret ordonnant la destruction de tous les reichsmarks-papier ainsi que les coupures alliées encore en circulation. Amputés de leur numéraire, les sarrois se voient alors remettre six nouvelles coupures en billets de 1, 2 , 5, 10, 50 et 100 Marks. Les billets sont bilingues mais ne comportent symboliquement aucune signature et aucune date de création. Cette émission ne sera finalement effective que quelques mois, car la loi du 15 novembre 1947 autorise l'introduction du Franc avec un taux de conversion de 20 francs par « Saarmark » ! La fin de l'année 1947 voit se constituer l'État Indépendant de Saarland.

 

Retour en haut