Les billets du Trésor Public

En 1955, une émission « Trésor Public » est créée uniquement pour les Forces Françaises stationnées en Alllemagne (FFA). Seul le billet de 100 francs Trésor Français (Pick #M9) de l'émission précédente est conservé avec cependant quelques modifications apportées sur la nouvelle coupure de 100 francs Trésor Public (Pick #M11) : la mention « Trésor Français » est remplacée par la mention « Trésor Public » imprimée à droite, la valeur passant à gauche du portrait du jeune dieu romain Mercure. L'avis de validité « ce billet a cours uniquement dans les territoires occupés » est remplacé par un nouvel avis « valable en Allemagne pour les Forces françaises et les personnes autorisées par elles ». Un billet de 500 francs reprenant le Type du 100 francs Trésor Public est également conçu et imprimé, mais celui-ci est mis en réserve. Enfin, deux coupures inédites et dessinées par l'artiste et sculpteur français Louis Pierre Rigal complètent cette émission : un billet de 1000 francs Trésor Public (Pick #M12) et un billet de 5000 francs Trésor Public (Pick #M13). Tous les billets sont sans dates et sans signatures. Au début de l'année 1960, la France passe au « Nouveau Franc ». Le 1000 francs Trésor Public (Pick #M14a) et le 5000 francs Trésor Public (Pick #M15) ainsi que le 500 francs Trésor Public (Pick #M14) mis en réserve en 1955 sont alors surchargés d'une contre-marque rouge « Contre-valeur de... Nouveaux Francs » imprimée sur le filigrane. En 1963, un billet de 50 francs Trésor Public (Pick #M15a) reprenant la coupure de 5000 francs est imprimé avec la date du 1er janvier 1963 mais ne sera jamais émis... Pourtant, depuis 2005, quelques rares exemplaires coursables sont apparus !
 

Retour en haut