Les émissions dans les territoires occupés après 1918

L'armistice du 11 novembre 1918 marque la fin d'une effroyable boucherie. L'Europe est exangue et ruinée. Les alliés victorieux rende l'Allemagne seule coupable et débitrice de cette guerre. Le Traité de Versailles enfonce le clou en découpant l'empire allemand en plusieurs territoires qui sont occupés et placés sous administration française par la Société des Nations : tout d'abord les mines domaniales françaises de la Sarre (1920)sont attribuées à la France, qui en contrôle et exploite le gisement houiller jusqu'au rattachement de la Sarre à l'Allemagne en 1935. Ensuite, le territoire de Memel (1922) est séparé de l'Allemagne contre la volonté de ses habitants et administré par un Haut-commissariat chargé de gérer le territoire au nom des Alliés... jusqu'au rattachement de la région en 1924 au sein de la Lituanie. Enfin, la Rhénanie, région frontalière de la France, est démilitarisée, puis occupée à partir de 1923 et placée sous l'autorité de la « Haute Commission interallié des Territoires Rhénans » qui créé la Régie des Chemins de Fers des Territoires Occupés (R.C.F.T.O).
 

Mines Domaniales françaises de la Sarre (1920)

Territoire de Mémel (1922)

Régie des Chemins de Fer des Territoires Occupés (1923)

Retour en haut