Régie des Chemins de Fer des Territoires Occupés (R.C.F.T.O)

La Première Guerre Mondiale achevée, la France et la Belgique veulent appliquer les Accords de Versailles sans délai. Mais l’Allemagne peine rapidement à rembourser les dommages de guerre. Alors les deux pays décident d’occuper la Rhénanie, une région située sur la rive gauche du Rhin. Au début de l'année 1923, la Régie des Chemins de Fers des Territoires Occupés (R.C.F.T.O) est ainsi mise en place dans l’objectif inavoué d’exploiter les ressources minières du territoire rhénan. Seulement, au cours de l’été 1923, la devise allemande dégringole de façon vertigineuse. L’instabilité chronique du Mark fragilise l’économie rhénanne et provoque des difficultés d’exploitation au sein de la Régie. Afin d'anticiper aux problèmes financiers qui pointent, le Directeur de la Régie décide de concevoir une monnaie spéciale composée de 10 billets libellés en francs français en coupures de 100, 50, 20, 10, 5, 1, 0.50, 0.25, 0.10 et 0.05 francs. Par ordonnance spéciale, 65 millions de francs en « Bons de Transport » seront ensuite émis entre les mois d'octobre 1923 et février 1924.
 

Retour en haut