Banque du Canada (1986-1991)

Série : « Les oiseaux du Canada ». Le début des années 1980 marque l'apparition des premières imprimantes et photocopieurs couleurs. Ses avancées technologiques sont prises très au sérieux par la Banque du Canada lors de l'élaboration de cette nouvelle série de sept coupures. Ainsi, pour éviter toute menace de contrefaçon, un rectangle holographique à couleurs changeantes est pour la première fois ajouté sur les valeurs de 20, 50, 100 et 1000 Dollars. L'apparition d'un code à barres au verso permet enfin aux aveugles de mieux reconnaître le billet en main. Des micro-caractères sous formes de lettres et de motifs font également leur apparition. Cette série très homogène présente des valeurs et des portraits repensés et agrandis dans la vignette au recto. Chaque billet est parfaitement reconnaissable par sa dominante de couleur principale. Le thème du verso consacré aux oiseaux du Canada est avant tout choisi pour répondre à un besoin de neutralité politique. C'est l’artiste-naturaliste John Crosby qui est chargé de la conception des illustrations au rendu final très épuré. Avec une pièce de 1 Dollar en circulation, le billet de 1 Dollar n'a plus d'utilité et disparaît définitivement sous la pression des autorités canadiennes. Cette série sera aussi la dernière à inclure des coupures de 2 Dollars et de 1 000 Dollars.

Retour en haut